Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
2 avril 2006 7 02 /04 /avril /2006 21:51
Week-end calme. Du repos et un peu de balade pour profiter du temps printanier et de ses caprices, entre pluie et belles éclaircies.

entre les nuages
le soleil inonde tout
je verse le thé

trottoirs trempés
le soleil après l'ondée
éblouissement

l'heure de la sieste
flottant entre sommeil et veille -
la pluie gifle les vitres


Dimanche après-midi, l'éclaircie était assez belle et durable pour faire une balade au parc Montsouris. C'est la première fois que Florian se promène à pieds, et cela lui plait visiblement.

la brise d'avril
dans les cheveux de mon fils -
gazouillis joyeux

Nous ignorions que se tenait à Montsouris le Tartan Day, sympathique manifestation à la gloire du kilt et des traditions celtiques, agrémentée entre autres d'un concours de cornemuse (en solo ou en pipe band). On se serait cru en Ecosse! Ce n'est pas pour me déplaire, j'apprécie beaucoup la culture celtique.

Chose amusante, la présence d'un sonneur japonais (si, si!) au look punk invraisemblable (une iroquoise verte!) et  musicalement excellent. Insolite et sympathique.

Tartan DayTartan Day

Partager cet article

Repost0
1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 21:37
Revue littéraire Haïkaï N°1 - février 2006Oups ...  j'ai dû avoir des problèmes de courrier électronique, car je n'avais pas reçu l'avis de parution du N°2 de la revue Haïkaï (mars). De ce fait, je n'ai pas non plus contribué au numéro 3 (avril), qui vient de paraître. Dommage!

La liste des auteurs ainsi que le formulaire de commande se trouvent ici.

Rappelons que cette revue, éditée par le site canadien Mille Poètes, se distingue par une réalisation particulièrement soignée. On peut la commander en format pdf bien sûr, mais il serait dommage de se priver de son beau papier crème et de sa couverture pelliculée.

Bonne lecture!
 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 21:51
ondée printanière -
le crépitement des gouttes
sur mon parapluie

le bruit de mes pas
celui des gouttes de pluie
à contretemps

après l'ondée
le jardin étincelant
baigné de soleil

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 08:42
Je dois avouer un gros coup de fatigue. Entre le changement d'heure, les outrages électriques et une météo des plus maussades, j'ai envie d'hiberner un peu et de me réveiller lorsqu'il fera enfin beau.

Le changement d'heure dans ce sens-là me fait toujours le même effet. J'ignore si c'est cette heure de sommeil que l'on nous vole après laquelle je cours désespérément, mais je mets toujours huit à quinze jours à m'en remettre.

Quant à la météo, j'y suis assez sensible. J'aime la chaleur, le soleil et là il faut bien avouer que, même si les températures remontent, la couverture nuageuse s'éternise un peu trop à mon goût. Enfin, il y a tout de même de l'espoir :

une trouée bleue
dans une mer de nuages -
clin d'oeil du printemps

 

Partager cet article

Repost0
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 16:19
Comme je vous l'avais annoncé, d'autres événements destinés à faire connaître le haïku vont avoir lieu un peu partout en France.

Ainsi, l'association Un peu de Poésie propose un événement mêlant photos, sculpture et haïkus les 31 mars et 1er avril à Morières-Les-Avignon, dans le Vaucluse.

La soirée du 31 mars à 19h sera suivie d'un buffet (pour 25€) et l'exposition du 1er avril de 15h à 18h est gratuite et ouverte à tous.

Denis Champollion y exposera ses photos, accompagnées des haïkus de Dominique Champollion (membre de l'AFH et très active sur haiku-fr), et Gilles de la Buharaye présentera ses sculptures.

Un événement sous le soleil du Vaucluse auquel vous pourrez participer en téléchargeant et en renvoyant au plus vite ce bulletin.

Je souhaite aux exposants et aux visiteurs tout le succès et tout le plaisir possible.
 

Partager cet article

Repost0
28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 08:45
En dépit du gros travail effectué par Over-Blog depuis la panne électrique de dimanche, les articles créés depuis le sinistre ne s'affichent pas, ni vos commentaires. Quelques images sont aussi passées à la trappe au passage (celles de l'article "Jazzhaïkus").

Je vois bien les uns et les autres dans l'interface d'administration, mais sur le site, bernique !

Je suis navré de ces désagréments, mon hébergeur travaille d'arrache-pied pour rétablir un service normal, mais ce n'est apparemment pas facile.

A bientôt!

(Je ne sais même pas si ce message va s'afficher ...)
 

 

Partager cet article

Repost0
27 mars 2006 1 27 /03 /mars /2006 12:23
Mon hébergeur Over-Blog a été victime, comme une bonne partie des hébergeurs français, de la grosse panne électrique survenue hier chez Redbus.

Pour faire simple, Redbus Interhouse est un "hébergeur d'hébergeurs", ce sont eux qui fournissent les salles dans lesquelles Over-Blog et bien d'autres hébergeurs de sites web et blogs branchent physiquement leurs serveurs sur Internet. En dépit des systèmes d'alimentation électrique largement redondants (en clair, les alimentations sont doublées, voire triplées pour éviter l'interruption en cas de pannes), il y a eu un monumental crash hier (ce que l'on appelle un "outrage électrique", je trouve le terme assez poétique). Trois coupures à 10h45, 14h30 et 17h, de une à deux heures chacunes, ont eu raison de toutes les sécurités.

Le personnel d'Over-Blog est sur le pont depuis hier, ils y ont passé la nuit mais en dépit de leurs efforts méritoires, ce blog risque d'être perturbé jusqu'à demain au moins.

Bon courage aux personnels d'Over-Blog, Redbus et EDF ... et à bientôt!
 


 

Partager cet article

Repost0
26 mars 2006 7 26 /03 /mars /2006 06:46
Non seulement nous avons perdu une heure de sommeil, mais Florian, lui, n'a ni changé d'heure (ce n'est pas une horloge), ni perdu son appétit matinal (si, c'est une horloge, dans un sens ) Réveil un peu laborieux, donc.
 
lendemain de fête -
à la fraîcheur de la bruine
j'offre mon visage

 

Partager cet article

Repost0
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 11:05
Ne confondez pas connaissance avec sagesse.
Vous ne tromperez que vous-même.
Etre un perroquet bien informé est facile, cela peut même vous donner la sensation de savoir mais en fait cela ne vous mettra que des bâtons dans les roues de la sagesse.

Etre sage c'est accepter de ne pas savoir, être sage c'est parler avec des mots qui viennent uniquement de notre propre expérience

Dharma

C'est la raison pour laquelle j'aime le haïku. On peut toujours accumuler des connaissances livresques à son sujet, on n'atteindra jamais la lumineuse simplicité d'un Bashô, la puissance descriptive d'un Buson ou la sérénité d'un Ryôkan si l'on ne met dans ses tercets que de la technique.

Il faut obligatoirement partir de son vécu, même si l'on mélange plusieurs expériences, même si l'on mêle au vécu un peu de rêve. Sinon, on restera un faiseur, peut-être habile, mais on ne sera jamais un haïjin.

Le haïku, c'est ce qui arrive ici et maintenant, disait Bashô. Difficile d'être plus clair. Si l'on écoute attentivement le silence qui suit la lecture d'un haïku, on doit entendre battre le coeur de son auteur.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 15:53
Il y a quelques temps, je sortais d'une longue réunion. Il était un peu tard pour aller au restaurant d'entreprise, où il n'aurait plus resté grand chose, et puis avouons-le, j'avais envie de me faire plaisir après quatre heures entre quatre murs.

Je suis donc allé prendre un plat de pâtes fraîches dans un petit restaurant derrière le bureau. Les spécialités italiennes et grecques sont excellentes, et vue l'heure avancée, je me suis retrouvé pratiquement seul. C'était parfait pour décompresser.

Et puis quelqu'un a mis un disque. Du jazz. Une chanteuse à la voix suave. Un balancement cool, presque paresseux. Si ce n'avait été le parfum entêtant du basilic et de la tomate fraîche montant de l'assiette de penne que l'on venait de poser devant moi, j'aurais pu me croire dans un de ces piano-bars que je fréquentais étant étudiant. Fatigué par la réunion, je me suis laissé allé sur la voix de la chanteuse comme sur un oreiller sonore, et j'ai laissé mes pensées dériver.

J'ai déjà parlé des photos-haïkus, aujourd'hui je vous propose mes jazzhaïkus, des haïkus avec bande-son.

piano-bar obscur
la chanteuse aux yeux clos
promet tant de choses
 
pénombre enfumée
sa voix suave m'enveloppe
son parfum aussi
 
un vieux saxo ivre -
ses mains autour du micro
je ferme les yeux


Lisa Ekdahl, Heaven, Earth And Beyond
Sorti de ma rêverie, j'ai dégusté mes pâtes et ai demandé le nom de la chanteuse et de l'album.
C'était Heaven, Earth And Beyond, par Lisa Ekdahl. Ce sera ma suggestion d'écoute en lisant ces haïkus.


En 1987, Jacques de Loustal et Philippe Paringaux avaient sorti une bande dessinée splendide, Barney et la note bleue (éd. Casterman). Plus qu'une BD, il s'agit d'un véritable roman illustré, avec le style si particulier des deux auteurs. Pas de bulles, le texte est en bas, comme un sous-titrage.

Barney et la note bleue, Loustal, Paringaux - Ed. CastermanBarney est un saxophoniste de génie, inspiré par Barney Wilen,  musicien français qui a joué avec les plus grands dans les années soixante. Son tempérament fantasque ne lui a hélas pas permis de faire la carrière qu'il méritait, et il était plus ou moins tombé dans l'oubli. Bien que le destin du Barney de la BD soit plus dramatique que celui de son modèle,  son caractère est fidèlement restitué, comme le soin maniaque qu'il prend de ses chaussures et son morceau fétiche, Besame mucho.

La note bleue, c'est cette note que cherchent tous les musiciens. La note vivante, vibrante, celle dans laquelle le musicien met tout son coeur et qui touche l'auditeur au-delà de toute expression. Chopin en parlait déjà à Georges Sand. Les musiciens de jazz vont adopter l'expression. La note bleue donnera son nom au  plus grand des labels de jazz, Blue Note.

J'ai adoré cette BD, et si j'en parle aujourd'hui, c'est que l'histoire ne s'arrête pas là. Apprenant qu'il a inspiré un livre, Barney Wilen lit la BD et contacte Loustal et Paringaux. Rapidement naît l'idée d'un disque, une bande-son de Barney et la note bleue. Sorti la même année, cet enregistrement relance la carrière de Barney Wilen. Belle histoire non?

Et donc, après la BD avec bande-son,  pourquoi pas le haïku avec bande-son? Juste un clin d'oeil ...

Partager cet article

Repost0