Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 20:41
tombée du jour -
deux corbeaux silencieux
s'en vont dans la lune
Repost 0
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 14:26
Les aventures de la Diva et du Toreador, fantaisie lyrique de Raphaëlle Farmann et Jacques Gay

Je viens de voir un spectacle des plus réjouissants. Si vous aimez l'art lyrique et que vous passez par Paris, vous allez vous régaler. Si vous ne connaissez pas ou croyez ne pas aimer, Raphaëlle Farmann (soprano) et Jacques Gay vont vous faire découvrir le lyrique de la plus agréable et vivante des façons. Deux grandes voix, deux tempéraments d'enfer, ils ont monté ensemble la compagnie Opéra en fête, qui produit donc aujourd'hui ces  succulentes aventures de la Diva et du toréador.

L'argument (un peu de culture : on ne parle pas de l'histoire d'un opéra, encore moins de son scénario, mais de son argument) : une veuve riche et point trop éplorée fait la connaissance d'un toréador célèbre et un tantinet imbu de sa personne. C'est bien sûr le coup de foudre, très vite compromis par un léger quiproquo ... que je ne dévoilerai pas évidemment !

De cette situation de départ, veuve joyeuse mâtinée de Carmen et de vaudeville, va découler un spectacle jouissif, prétexte à entendre de grands airs du répertoire lyrique, de l'opérette, et même de comédies musicales ou de jazz.

Cette "fantaisie lyrique" (appellation controlée ;-) menée à un rythme d'enfer réjouira autant les novices en matière de bel canto que les connaisseurs (mais pas les puristes, mais on s'en moque). Les premiers découvriront (ou redécouvriront) des airs célèbres, les seconds goûteront avec délice un humour au second degré. Pêle-mêle, on entend passer le brindisi de la Traviata, l'air du toreador de Carmen, le Don Juan de Mozart qui, par le génie des variations de l'excellent pianiste Fabrice Coccitto, débouche sur West Side Story, Véronique, la Veuve Joyeuse, la  Vie parisienne et j'en passe !

Le tout est servi par l'enthousiasme des interprètes impeccables, qui s'amusent comme des petits fous pour le plus grand plaisir du public. Outre le pianiste déjà cité, Raphaëlle Farmann est une diva charmante, capricieuse et piquante (en cuir noir, c'est pas triste ...)  et Jacques Gay un toréador attachant qui n'a pas peur de l'autodérision (la séquence du gondolier est à se tordre) .

C'est une excellente manière de populariser l'art lyrique. Encore une fois, seuls les puristes pour qui ce genre de musique s'écoute la tête dans les mains avec un air pincé n'aimeront pas, mais qu'importe ?

Bref, un spectacle excellent à déguster sans réserve jusqu'au 17 décembre au théâtre de la Gaîté-Montparnasse.

Repost 0
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 16:58
ciel de perle  -
le grand marronnier n'est plus
qu'un chant d'oiseaux

Repost 0
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 21:21
L'homme est un oeil ; la vision est en toi la seule chose qui compte ; transforme ton corps tout entier en vision ; deviens regard, deviens regard.

Djalal al Din Rûmi (1207-1273)

Un conseil à suivre tout particulièrement si l'on veut écrire  des haïkus. Curieux comme certaines maximes du grand mystique persan sont parfaitement adapté à l'art poétique d'une culture qui paraît si éloignée dans le temps et dans l'espace. Peut-être parce que tous deux, à leur manière, touchent un point essentiel de l'âme humaine.

Repost 0
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 09:48
regret de l'été -
la corneille aux reflets rouges
sur les rails rouillés

(On confond souvent la corneille noire avec le corbeau freux. La corneille est entièrement noire - y compris le bec- et présente des reflets bruns-rouges. Au contraire, le corbeau possède une zone de peau blanchâtre autour du bec et son plumage présente plutôt des reflets bleus. En outre, il est plutôt campagnard alors que la corneille est plus volontiers citadine. Fin de l'intermède ornithologique. On l'aura compris, je m'intéresse beaucoup aux oiseaux. J'ai dû être piaf dans une vie antérieure ...)
Repost 0
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 12:52
un chant d'oiseau dans la nuit -
la vieille mobylette
du livreur de pizzas !

(En toute rigueur, cette scène se passe en banlieue, puisque nous ne sommes plus parisiens. Dans la pratique, nous avons si souvent entendu les livreurs de pizzas là où nous étions que je me permet cet abus).

soir de match  -
la ronde des pizzas
dans tout le quartier

soir de match -
le livreur de pizzas
s'enquiert du score

soir de match -
deux livreurs de pizzas
se crient le score au carrefour

J'ai vu hier soir un émission consacrée à l'histoire de la pizza, comment elle s'était implantée en France, ce qui avait changé (j'ignorais que l'introduction de la tomate dans la pizza européenne fût française, marseillaise plus précisément). Un Français installé à Shangaï semble bien parti pour introduire la pizza en Chine. La garniture est cependant surprenante, puisqu'il y a là-bas des pizzas ... au foie gras ! Quand on pense que la pizza des origines était un plat de pauvres Napolitains, un peu de pâte à pain avec de la graisse ...
Repost 0
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 13:06
sur la maison
aux fenêtres condamnées
Liberté - Egalité - Fraternité

En dépit des apparences, ce long senryû (notre devise républicaine mobilise à elle seule onze syllabes!) n'a aucune visée politique.

La maison en question existe bel et bien, sise au 2, avenue Raymond Aron à Antony en banlieue parisienne. Je ne fais que décrire ce qui existe "ici et maintenant".
Il s'agit probablement d'un ancien bâtiment public (la mairie?) dont les ouvertures ont été murées et voué à la démolition. Si un habitant d'Antony passe par ici, il pourra sans doute nous éclairer.

Arrêté au feu rouge ce matin, cette maison a attiré mon attention. C'est cela que j'aime dans la pratique du haïku : voir les petites choses du quotidien et les fixer.

Après, chaque lecteur y verra ce qu'il désire en fonction de sa sensibilité ...
Repost 0
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 15:00
PC planté -
sur l'écran bleu le reflet
du ciel bleu


(Note pour ceux qui sont sur Mac ou Linux : un plantage radical sous Windows se traduit par un écran bleu connu sous le nom d'écran bleu de la mort ...)

sur mon fond d'écran
le reflet
des vrais nuages
Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 08:18
Les petits tests apparemment futiles comme celui d'hier ne sont pas si anodins. Vous avez sans doute vu que le site qui l'hébergeait en abritait bien d'autres. Pourquoi certains nous intéressent-ils et d'autres pas du tout ? Que révèle sur notre vraie personnalité tel ou tel choix ?

Cette question me trottait dans la tête ce matin et jointe à l'expérience du moment présent, a donné ceci :

matin de septembre
au ciel transparent j'accorde
la couleur de mon âme

Nous sommes aujourd'hui le 11 septembre, date malheureusement significative de douleur pour beaucoup. Pour moi, c'est surtout l'anniversaire de mon père, et je suis désolé qu'il soit désormais "pollué" par ce que vous savez.  Mais ce n'est pas tout.

Le 11 septembre, j'étais avec trois collègues dans un vol American Airlines Paris-Dallas. Nous avons été détournés sur Terre-Neuve lorsque l'espace aérien US a été fermé et nous avons atterri à Gander, un petit aérodrome habitué à recevoir dix avions par semaine. Trente cinq gros porteurs se sont posés là en quelques heures, soit dix mille personnes environ. Nous avons brutalement doublé la population de la petite ville et sommes restés là cinq jours sans savoir quand nous repartirions. Nous avions déjà passé vingt-six heures dans l'avion avant d'être autorisés à en sortir, sans possibilité de communiquer avec l'extérieur, les services secrets étant sans doute occupés à passer au crible les identités de tout ce petit monde. Bref, une ambiance de lourde paranoïa. A notre descente d'avion, nous ignorions à peu près tout des événements qui venaient de se dérouler et nos familles étaient sans nouvelles de nous.

Les habitants de Gander ont été extraordinaires, organisant l'hébergement avec une rapidité et une efficacité phénoménales. Les écoles, gymnases, locaux associatifs ont été mobilisés immédiatement. Le ravitaillement a lui aussi été rapidement organisé, et je me souviendrai toute ma vie de la patinoire municipale transformée en réfrigérateur géant pour conserver le nourriture nécessaire à ce brutal afflux de touristes involontaires. Les habitants ont massivement participé à l'organisation, qu'ils en soient remerciés ici. Leur gentillesse a permis de supporter un séjour inquiétant sur le moment. Imaginez quelques Français perdus au milieu d'Américains traumatisés et remontés, branchés en permanence sur CNN qui repassait en boucle les images des attentats, avec un Colin Powell venant s'exprimer en treillis à la télévision ! Nous pensions tous que la guerre pouvait éclater d'un moment à l'autre et nous ne savions pas quand nous pourrions rentrer chez nous.

Nous sommes finalement repartis pour notre destination d'origine (où nous n'avions plus rien à faire, nos réunions ayant été évidemment annulées) au bout de cinq jours et sommes immédiatement rentrés en France. Pour un peu, j'aurais embrassé le sol à Roissy en descendant de l'avion ...

Voilà donc "mon" onze septembre. Hélas, il a laissé des traces. Ma mère n'a pas supporté le choc, l'inquiétude de ne pas avoir de nouvelles pendant une journée (je rappelle que je volais sur American Airlines, comme le premier avion encastré dans l'une des tours ...) et a commencé peu après à développer la maladie d'Alzheimer qui la ronge depuis ...

Funeste date donc, et malgré cela, envers et contre tout, je te souhaite un bon anniversaire Papa.
Repost 0
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 15:31
Un petit test amusant comme il en traîne des dizaines sur le Net vous propose de découvrir en remplissant un petit formulaire la couleur de votre âme.

La mienne est donc rouge, ce qui ne m'étonne qu'à moitié, cela a toujours été ma couleur préférée. Ci-dessous la traduction de ce que j'ai obtenu.

De quelle couleur est votre âme?
 

Rouge
 

Votre âme est rouge, ce qui représente l'amour, la force, l'énergie, la passion, le courage, la protection, l'enthousiasme, la vitesse, le leadership, la puissance, le danger et le respect. Le rouge est la couleur de l'élément Feu et est associée au sang, à la vie et à la mort, la naissance, les volcans et les émotions intenses.

Personality Test Results

Cliquez ici pour connaître la couleur de votre âme

quiz
Quizzes and Personality Tests

Et vous, de quelle couleur est donc votre âme?
Repost 0