Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 14:06
Cela arrive régulièrement : je ne suis pas satisfait de ce que j'écris.

La phrase s'embourbe, l'expression ne décolle pas. Les "mauvaises métaphores" (j'ai promis de parler de celles que je pense bonnes, ça viendra bientôt) débarquent. On revient à quelque chose de trop occidental, sans cette indéfinissable saveur du véritable haïku.

Le haïku, c'est avant tout un certain regard sur les choses, soit très simple, soit décalé avec une pointe d'humour. Cela demande une certaine légéreté (karumi) et en ce moment, je ne l'ai pas.

L'oeil est fatigué, à moins qu'il ne se pose pas où il faut. Voir le petit détail que personne n'a vu, mais qui fait toute la différence. Voir la lune là où l'imbécile ne regarde que le doigt.

Un exemple tout simple: dans le book du photographe qui a officié pour notre mariage, il y avait un instantané extraordinaire. Une photo noir et blanc, à l'intérieur de l'église. Les mariés sont debouts, très sérieux. Hors, la mise au point n'est pas faite sur eux, encore moins le cadrage. Non, ce que le photographe a vu, c'est la petite demoiselle d'honneur qui baille devant eux. Le cadrage est à hauteur de l'enfant, coupant le haut du visage des mariés qui sont flous en arrière-plan et ne forment plus que le décor de cette photo. C'est tout le haïku, ce parti pris de s'intéresser à un moment cocasse au milieu d'une cérémonie à la solennité convenue. Un peu de vie et d'impertinence.

Le remède à mon "mal"?  Prendre un peu de recul. Ne pas se juger trop durement, sans toutefois céder à l'auto-complaisance. Relire les Maîtres. Rien de tel que le retour aux sources pour retrouver cette fameuse saveur dont je parlais plus haut. Quelque chose de subtil, comme l'arôme du thé blanc, qui demande une certaine éducation du palais pour y voir autre chose que de l'eau chaude. Les haïjins apprennent en principe sous la férule d'un Maître. Je n'en ai pas, juste les textes des fondateurs et grands auteurs du genre. Je vais donc les relire et m'imprégner de la légèreté de Bashô, du talent de peintre de Buson, de l'humanisme d'Issa, de l'humour féroce de Senryû ou du lyrisme de Takako. Au Japon, on dit qu'il n'y a pas de bon haïjin avant soixante-cinq ans!

Patience et travail ...
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

g. 31/01/2006 19:18

Pas neige
le vent dans le tête
et sur la peau
 
 
http://gilles.bizien.over-blog.com/

Yamasemi 09/07/2008 17:36


Attention! sous prétexte de faire court, il ne faut pas violer la syntaxe!


MP 31/01/2006 17:56

Bonjour, J'ai essayé, un temps le haîku, et je trouve que c'est très difficile à écrire. Alors, déjà, Bravo ! Quand à la pause, elle permet aussi, peut-être, sans doute de mieux repartir, non ?Je te mets un ridicule petit truc que j'avais écrit :Les bourgeons bourgeonnentLes boutons s'boutonnentAu vent !Bon haïku.

Yamasemi 09/07/2008 17:27


Merci! Il faut lire beaucoup de haïkus et persister!


Yves Brillon 30/01/2006 16:01

Bonjour Richard,Je sens que tu es dans un down! Moi aussi, une fois par deux semaines, je me demandes si cela vaut la peine de continuer car je n'y vois plus clair. Je fais un haïku et, tout à coup, vlan j'y perçois une métaphore... Et on recommence.Mais à la longue on progresse et, parfois, on fait une perle.... Et c'est le bonheur!   Tu en as déjà plusieurs à ton collier!!!Amitiés,Yves

Richard 31/01/2006 10:31

Yves,merci de ton sympathique soutien. Une petite baisse de régime en effet. Ca va revenir ... j'espère!Merci pour les compliments.A bientôt,Richard

if6was9 30/01/2006 15:19

de passage sur ton blog ,j'aime beaucoup ce que tu écris, mais c'est vrai que c'est difficile.alors courage; je me suis permise de te mettre en liens sur mon blog.si tu n'es pas d'accord dis le moi. merci

Richard Breitner 31/01/2006 10:33

Merci de tes propos et du lien. Un petit coup de calgon, ça ne durera pas, mais c'est agaçant de ne pas pouvoir "sortir" ce que l'on a en soi.  Un peu de repos et je pense que ça va repartir.Amicalement,Richard