Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
14 février 2006 2 14 /02 /février /2006 14:45
Dans ce billet, j'exposais ma propre conception quant au respect (ou non) du nombre de syllabes dans le haïku (en principe dix-sept) et de leur répartition en trois lignes de 5, 7 et 5 syllabes.

Le débat a récemment repris sur haiku-fr, alimenté par un lien sur l'intéressant blog Haiku and happiness, de Gabi Grene. Cette spécialiste allemande du haïku traditionnel vit au Japon, et son point de vue est intéressant car elle parle japonais, ce qui lui permet d'avoir une vision très authentique et "de l'intérieur" du haïku. Elle explique ainsi dans cet article à quel point le rythme 5-7-5 est naturel en Japonais, et ne constitue selon elle pas un effort de versification analogue à notre alexandrin par exemple.

Pour les non-anglophones, je résume très brièvement : le Japonais est une langue syllabique. La combinaison de deux ou trois syllabes suffit à créer des mots. Ainsi YAMA signifie montagne ou KAWA rivière. Combinez deux mots et vous obtiendrez quelque chose comme AWA KAWA (rivière sauvage) ou YAMA KAZE (vent dans la montagne). Le mot NO peut ensuite servir à combiner deux mots pour en créer un troisième (mais mon Japonais très limité ne me permet pas de donner d'exemple, hormis MIZU NO OTO: le bruit de l'eau. Yoko, Kayo, Kyoko, c'est le moment d'intervenir dans les commentaires )

Reliez le tout ensuite par un mot de césure (kireji en Japonais), tels que les fameux YA (exclamatif) ou KANA (expression d'une admiration respectueuse), et vous voici naturellement avec les 5 ou les 7 syllabes d'un vers de haïku :

YAMA KAZE YA (ah! le vent dans la montagne)

Simple non? Il résulterait de tout cela une démystification totale du 5-7-5, réduit à l'expression la plus naturelle et la plus simple de la langue japonaise. Le grand art des haïjins japonais consiste précisément à faire de cette expression naturelle des choses des oeuvres d'art.

De là à conclure qu'il ne faut surtout pas essayer de reproduire ce rythme et cette versification dans d'autres langues, il n'y a qu'un pas, allègrement franchi par Gabi Grene.

D'autres échanges sur haiku-fr, tout aussi instructifs, précisent que la longueur des syllabes japonaises est constante, ce qui n'est pas le cas dans les autres langues. Si l'on rajoute à cela les diverses licences poétiques que l'on trouve par exemple en Français, on se retrouve avec une situation en effet plus complexe qu'en Japonais. Il suffit de penser à la valeur du "e", en principe compté devant une consonne pour former un pied ou au contraire élidé par l'apostrophe pour obtenir le bon compte de pieds. Citons encore la diérèse, qui permet de dissocier une syllabe en deux au niveau de deux voyelles successives (exemple: prononcer li-on au lieu de lion) et qui permet de "récupérer" un pied.

Pour toutes ces raisons, le 5-7-5 ne serait alors qu'une chimère, trop rapidement et servilement copiée du Japonais et plaquée sur des langues qui ne l'acceptent qu'au prix de contorsions douloureuses.

Moi, je veux bien. Il n'en reste pas moins que l'usage des mots de césure permet au Japonais de rajouter facilement des syllabes pour "boucher les trous" et tirer une ligne jusqu'à cinq ou sept syllabes, ce qui équivaut à notre diérèse.

L'argument concernant la formation des mots en Japonais me paraît en revanche bien plus convaincant, même si je pense toujours que garder  pour objectif la limite de dix-sept syllabes est un frein salutaire au verbiage, et que le rythme 5-7-5 procure un bel équilibre ternaire.

Toutefois, je sens bien que pour aller plus loin, je n'ai pas le choix : je vais devoir acquérir quelques notions de Japonais!

Kayo, Yoko, Kyoko, Neko avez-vous une bonne méthode à me conseiller (Assimil Bashô) ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Richard L 08/07/2008 15:21

Je te recommande la méthode d'apprentissage Harrap's si c'est seulement pour faire des haïkus (elle est entièrement faite en rômaji, ce qui t'évite d'avoir à apprendre l'hiragana, le katakana, et les kanjis, et qui te permet d'avoir des bases grammaticales assez solides, en plus du vocabulaire). Si tu veux, par contre, avoir un niveau de japonais réel, vraiment le parler, le lire, l'écrire, être à l'aise avec des japonais via internet (ils aiment pas écrire en rômaji ^^) je te recommande alors Nihongo.fr, et n'importe quelle méthode de base du japonais.

Yamasemi 09/07/2008 11:09


Merci pour tous ces conseils, je vais aller sur Nihongo, car la calligraphie me paraît inséparable de la langue et de l'art.

Amitiés.


Marcel Peltier 15/02/2006 18:34

Bien intéressante ton étude à propos du 5/7/5 !
Ton site respire la joie de vivre et la liberté du choix... Bravo

Richard Breitner 16/02/2006 14:33

Merci Marcel, ton passage sur mon site me fait très plaisir.As-tu un site? Ce serait avec joie que je le mettrais dans mes liens.Amicalement,Richard