Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 15:05
du dépôt vert sur le vin nouveau non filtré
le feu rougeoie dans le petit poêle en terre
la nuit tombe, ciel de neige
viendras-tu boire une coupe ou non ?

(Po Chu Yi, 772-846)


J'avais un ami. Un ami de vingt ans rencontré pendant mes études, de l'un de ceux  que l'on appelle "mon frère".  Une véritable amitié comme la littérature en a tant célébrées : Saint-Ex et Guillaumet, Montaigne et la Boétie ...

Et puis je me suis marié. Le soir même, il confiait à quelqu'un qu'à présent, ce ne serait plus pareil. J'eus beau lui dire que cela ne changeait rien, les liens se sont peu à peu distendus dans les faits, nous avons commencé à moins nous voir. J'ai d'abord cru à la peur de nous gêner, mon ami étant d'une discrétion pouvant aller jusqu'à l'effacement.

Lorsque Florian est né, ce fut pire encore. Il fallut me rendre à l'évidence: c'était désormais toujours moi qui prenait l'initiative des contacts. Peut-être jugeait-il que nos modes de vie s'étaient trop éloignés pour qu'il ait encore sa place? Jamais pourtant ne lui avait-on rien fait sentir de tel. A moins que la différence de nos situations ne le fasse secrètement souffrir. Toujours est-il que je fis un test: ne pas appeler et attendre. Cela fait maintenant un an que j'attends.

Mon ami, tu ignores même que Florian va avoir une petite soeur ou que nous allons déménager au printemps. Ton silence m'étonne et me peine. Sache si tu me lis que de mon côté rien n'a changé et que ma porte t'est toujours ouverte.

J'avais d'abord pensé à ...

l'hiver tarde -
à l'ami perdu de vue
j'écris une longue lettre

mais finalement :

l'hiver se dérobe -
à l'ami perdu de vue
j'écris ce poème

Je suis assez occupé en ce moment par un important projet au bureau (dont je reparlerai la semaine prochaine) et les travaux de l'appartement. La seule chose qui parvienne à me détendre et à m'aider à lâcher prise est de jouer au mahjong sur mon ordinateur. Mais :

jouant au mahjong
seul contre l'ordinateur
vers toi mon ami
se tournent mes pensées -
ah! que n'es-tu mon adversaire!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mohe 12/01/2007 20:51

Richard - ton récit et tes poèmes me touchent beaucoup. C'est probablement parce que je connais un peu la situation d'expérience personnelle. - Je te souhaite que ton ami te lise et réponde à ton appel...!

Richard 13/01/2007 14:45

Merci Monika. Je l'espère aussi ...Richard