Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
2 juillet 2006 7 02 /07 /juillet /2006 21:28
par-dessus le toit
l'hirondelle s'évanouit
nimbée de lumière

soleil radieux -
avec un cri de joie l'enfant
court après son propre rire

le canard traverse
le jet d'eau sur le bassin -
un coin-coin joyeux

inlassablement
les moineaux dans les mûriers
chantent en canon

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2006 6 01 /07 /juillet /2006 12:39
posé sur ton corps
le papillon trouve aussi
que ta peau sent les fleurs

Partager cet article

Repost0
30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 13:35
tout en haut de l'arbre
une cerise oubliée
se fait toute petite

Partager cet article

Repost0
27 juin 2006 2 27 /06 /juin /2006 16:25

devant le vieux mur
qu'étreignent les glycines
un couple s'embrasse

Partager cet article

Repost0
25 juin 2006 7 25 /06 /juin /2006 21:55
Une fois n'est pas coutume, un tanka (dont on pourrait du reste extraire le premier tercet pour ne garder que le haïku) :

bouffée d'air humide -
par la fenêtre entrouverte
l'écho de la pluie
se mêle au chant des oiseaux
tandis que le jour se lève

Partager cet article

Repost0
24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 20:53
contemplant la lune
seul éveillé dans la nuit
le chant des grillons

Partager cet article

Repost0
21 juin 2006 3 21 /06 /juin /2006 20:49
Merci à celles et ceux qui ont manifesté de l'inquiétude suite au billet d'hier.
Ma mère va mieux, nous espérons qu'elle se remette au plus vite.

La tension nerveuse m'a cependant épuisé. Aucune envie de me promener dans Paris ce soir. De toutes manières, il pleut, comme cela arrive souvent pendant la fête de la musique. A se demander s'il n'y a pas une relation de cause à effet ...

il pleut sur Paris -
la fête de la musique:
trop de fausses notes?

Fatigué, un peu cynique...  Je vais dormir, ça ira mieux demain.

Partager cet article

Repost0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 11:48
Christine adore les pivoines. Il est vrai que ce sont des fleurs splendides, aux pétales délicates, on jurerait des fleurs en papier crépon. Elles s'ouvrent avec un abandon très féminin, très sensuel.

dans l'ombre brûlante
les pivoines se dénudent -
une grâce infinie

Partager cet article

Repost0
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 09:13
L'été est enfin là, avec sa lumière généreuse et surtout sa chaleur.

ciel bleu profond
en vain les hirondelles cherchent
l'ombre d'un nuage

Toute l'activité humaine semble s'être retirée dans la fraîcheur des habitations, hormis la file d'attente s'étirant devant la boulangerie pour acheter un sandwich à déguster dans le parc voisin:

midi plein soleil
les maisons aux volets clos
théâtres d'ombres

Passant sous les fleurs jaunes des tilleuls en rentrant chez moi, je retrouve par bouffées mon enfance, les derniers jours d'école avant les grandes vacances qui nous semblaient si doux:

l'allée de tilleuls -
dans la touffeur de la ville
un parfum d'enfance

la grande chaleur du jour a cependant bien excité nos amis à plumes. Heureusement, le soir vient:

à devenir fou
le cri des hirondelles ce soir
enfin la fraîcheur

Partager cet article

Repost0
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 21:06
le soleil décroît
les paquerettes tendues vers lui
attentives

Partager cet article

Repost0