Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 14:18
L'automne est en pente douce cette année.  Une météo agréable,  une lumière d'une transparence délicate.  Les arbres  prennent leurs couleurs de saison et les premières feuilles se détachent, plus ou moins vite ...

messe au village -
le platane perd quelques feuilles
à chaque coup de cloche

Le ciel est d'une pureté extraordinaire. Plus de pollens ni de poussière en suspension pour gêner l'observation des étoiles ou des planètes. C'est particulièrement sensible de grand matin:

premières lueurs
la lune et Vénus se disputent
la fin de la nuit

Ce début d'automne me fait beaucoup pense à l'endroit où j'ai grandi, au jardin de mon enfance et à la forêt de Sénart qui l'entoure.

Il fallait prendre garde au passage d'animaux sauvages sur la nationale 6, en particulier des sangliers, qui vous "plient" une voiture et repartent en secouant un peu la tête

les sangliers !
la clairière si paisible
avant leur passage

Je pense aussi à la rivière où mon père m'emmenait pêcher, et du brochet que nous convoitions et n'avons jamais pris

dans le bras mort
éclaboussement soudain
- chasse de brochet

Une certaine nostalgie de la douceur de l'enfance, peut-être. Sans doute parce que je vois mon fils grandir et ma fille s'éveiller. Peut-être parce que j'espère leur offrir une enfance aussi belle que celle que mes parents m'ont offerte. Peut-être parce que l'automne, où tout s'endort, est le moment idéal pour ce genre de méditation.
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 21:42
les feuilles d'érables
translucides à contre-jour
parure d'automne

au soleil d'octobre
l'éclair d'une gueule rose
un chat errant baille
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 15:50
Ce début octobre est marqué par un petit redoux.

Ce n'est pas le grand ciel bleu, mais quelques  belles éclaircies ça et là  dont  on profite  avec  un plaisir teinté d'une certaine nostalgie. 

rayon de soleil  -
la mésange zinzinule
dans les herbes folles

(Si, si, la mésange zinzinule, ou zinzibule)

Un peu plus loin, le silence est troublé par un bourdonnement têtu.  Je ne résiste pas au plaisir de continuer les allitérations en "z" :

arrière-saison
les abeilles zonzonnantes
sur le lierre en fleurs

Le lierre m'a toujours fasciné. Enfant, j'admirais les arbres enveloppés de lierre derrière la maison. Contrairement à ce que l'on pense, le lierre ne nuit pas à l'arbre qui le supporte. Son cycle en est même parfaitement complémentaire. Ainsi, il entre en repos en juin alors que son hôte est en pleine végétation. Inversement, il fleurit en octobre alors que son hôte perd ses feuilles. Il le protège ainsi de son épais feuillage pendant l'hiver et n'entre pas en concurrence avec lui pour la consommation des ressources (eau, lumière). Que la Nature est bien faite, et comme elle est sage!

petit vent d'automne
le chêne revêt déjà
son manteau de lierre


Partager cet article
Repost0
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 17:04
Beaucoup de villes en banlieue parisienne ont fêté les vendanges ce week-end. Même s'il n'y a plus beaucoup de vignobles dans le coin (le vignoble de Montmartre est plutôt une curiosité qu'autre chose), la tradition  est restée. Fête du début de l'automne, fête des grappes généreuses et du don de la nature. Fête du vin, improbable synthèse de l'eau, de la terre, du feu du soleil et du travail des hommes.

petit à petit
la vigne vierge s'empourpre -
fête des vendanges

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 08:00
crépuscule d'automne -
un couple de crécerelles
se rejoint au ciel
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 15:10
On a beau dire qu'une hirondelle ne fait pas le printemps, leur présence collective signe bien la belle saison. Ces deux dernières années, l'été a été si mauvais qu'elles sont parties en catimini :

une fois de plus
je ne les ai pas vues partir
les hirondelles

D'habitude, les hirondelles annoncent leur départ en se perchant sur les fils électriques ou téléphoniques. Lorsque j'étais gamin, ces rassemblements sentaient la rentrée des classes (mi-septembre) :

sur les fils électriques
une portée d'hirondelles
le chant du départ

Rien de semblable cette année. Un matin, on réalise qu'elles ne sont plus là

pâleur de l'aube -
dans le ciel silencieux
plus une hirondelle

Depuis son arrivée officielle ce 23 septembre, l'automne a immédiatement imposé sa loi. Les températures ont chuté et les averses sont fréquentes. Les hirondelles ne font pas la belle saison ... Et si elles en étaient les gardiennes?

nuages d'automne -
seuls les battements d'ailes
des hirondelles
vous retenaient donc
d'envahir le ciel


Partager cet article
Repost0
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 14:03
Contrairement à l'été, l'automne n'a pas tardé à s'installer avec les premières pluies hier :

averse d'automne -
un chien trempé disparaît
rue des Solitaires

Par la même occasion, ma plateforme a été indisponible hier suite aux effets conjugués d'un changement de version et de la mauvaise humeur des serveurs. Cela reste heureusement rare. De même, les commentaires étaient fermés pour ne pas surcharger les fameux serveurs. Tout est maintenant rentré dans l'ordre.
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 05:54
Malgré  les derniers beaux jours, on sentait bien l'automne arriver. Le fond de l'air n'est plus aussi chaud et  il n'est plus saturé de pollens ni d'insectes. En outre, la nuit tombe bien plus vite

les jours raccourcissent -
au bord de la nuit
la première étoile

La lune se lève fréquemment  dès le crépuscule, disputant le ciel au soleil déclinant, prétexte à un beau jeu de reflets dans l'eau

équinoxe d'automne
une carpe et un héron
traversent  la lune

L'été a toujours été ma saison préférée. J'aime son foisonnement souvent désordonné, cette explosion de vie,  de chaleur, de vibrations diverses. Il n'a malheureusement pas été au rendez-vous ces deux dernières années. Et je dois avouer que j'apprécie de plus en plus l'automne, ses senteurs, ses couleurs et cet assoupissement progressif de la Nature. Aurais-je besoin moi aussi de ce repos saisonnier?
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 20:12
C'était prévu, mais on avait fini par croire que la météo s'était trompé. La pluie a commencé à tomber au moment de la sortie des bureaux. Mais elle n'a pas fait les choses à moitié: à grosses gouttes glaciales. Je n'avais jamais vu autant de monde à l'accueil de ma boîte:

pluie torrentielle -
le hall de mon entreprise
refuse du monde

Certains, surpris par la soudaineté et l'importance de l'averse, cherchaient à s'abriter comme ils pouvaient:

pluie battante -
un homme cherche en vain l'abri
des branches nues de l'arbre

Inutile de dire que l'embouteillage sur le chemin du retour était conséquent. Pendant que les automobilistes et même les motos et scooters prenaient leur mal en patience, d'autres mettaient passaient  l'averse plus agréablement:

pluie diluvienne -
on s'embrasse à pleine bouche
sous les portes cochères

Une fois rentrés, après le dîner, la toilette et le coucher du fiston, le gros de l'averse était passé et la sérénité retrouvée:

fenêtre entrouverte
dans le bruit frais de la pluie
bat le coeur du monde

Puis, ce fut  fini:

après la pluie
la lune au fond du seau
reste prisonnière
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 19:00
la rivière aux eaux noires
même les étoiles
y sont tombées
Partager cet article
Repost0