Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 11:00
Bonne nouvelle: ma mère sort de l'hôpital aujourd'hui.

sous le ciel lavé
une rose s'est rouverte -
belle matinée
Partager cet article
Repost0
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 05:13
fiévreux, épuisé
sentant chacun de mes os
s'enfoncer dans le lit
Partager cet article
Repost0
22 juin 2006 4 22 /06 /juin /2006 15:40
pensant à ma mère
devant les roses qui s'ouvrent -
comme le temps passe

le parfum des roses -
pourvu que ma mère puisse
le sentir encore
Partager cet article
Repost0
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 20:12
couloir d'hôpital
va-et-vient des blouses blanches
sous les néons durs

salle d'attente -
le rire d'une infirmière
insouciant
Partager cet article
Repost0
18 juin 2006 7 18 /06 /juin /2006 06:11
A peine deux ans que je suis Papa, et je viens déjà de recevoir mon premier cadeau de Florian: une cravate en papier illustrée de peintures abstraites (dix-sept mois, le bout de chou!) et de petits coeurs en gomettes! Elle est superbe, ma cravate!

Je suis aussi fier que devait l'être mon propre père lorsque c'est moi qui lui faisait ces petits cadeaux apparemment dérisoires tant que l'on est pas soi-même un papa!

A ce propos:

l'occasion de lui dire
qu'il est toujours un héros -
fête des pères
Partager cet article
Repost0
12 juin 2006 1 12 /06 /juin /2006 08:30
Je vais sacrifier à la vogue des devoticons, ces petites images parfois utilisées par les blogueurs pour établir des liens entre leurs sites. Il s'agit d'une image représentative du blog, dont la taille standard est de 88 pixels de large et 31 de haut, ce qui paraît totalement tordu mais serait une taille standard dans la publicité en ligne.

Manteau d'étoiles changeant de couleur à chaque saison, celles et ceux qui voudraient établir un lien vers ce blog auront donc le choix entre les quatre images ci-dessous, également disponibles en permanence dans la rubrique Choses à (a)voir à gauche. Si vous préférez donc une image à un simple lien textuel, servez vous!


Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard
Partager cet article
Repost0
30 mai 2006 2 30 /05 /mai /2006 12:27
Hier, notre ami Marcel nous faisait part sur haiku-fr de son émotion à la vue d'un enfant pointant dans la rue sur un de ses copains une mitraillette-jouet si réaliste qu'il a cru assister à un drame sans même avoir le temps de réagir.

S'ensuivit un commencement de débat sur la violence, l'inné et l'acquis, la responsabilité des parents dans tout ceci etc. Bien sûr, nous n'avions pas la prétention de trouver la solution miracle au problème. Il est toutefois intéressant de voir que, poètes ou pas, nous sommes bien enracinés dans la réalité.

deux gamins
jouant à la guerre
déjà

Certains prônaient l'exclusion des jouets guerriers.  Cette proposition ne date pas d'hier. Je doute pour ma part de son efficacité. Je me souviens que, tout petit, ma mère me refusait le pistolet à amorces sur lequel j'avais jeté mon dévolu. Pas grave, je m'étais fait un joli pistolet en croquant dans un petit beurre. Ma mère m'avait alors expliqué ce qu'était une arme et les dégâts irrémédiables qu'elle pouvait faire. Elle savait de quoi elle parlait, elle avait douze ans lorsque la seconde guerre mondiale avait éclaté. Cela avait fait réfléchir le petit bonhomme que j'étais alors. Ma position sur la violence et  la manière de traiter le problème avec les enfants tient essentiellement en deux points :

1/ la violence est inhérente à ce monde. La naissance est elle-même une violence. La prédation est universellement répandue dans la Nature. Elle est naturelle chez l'homo "sapiens" en l'absence de toute éducation. Regardez une cour d'école maternelle et vous constaterez immédiatement la présence de mini-caïds d'une part, d'éternelles mini-victimes d'autre part. Le modèle animal dominant-dominé s'applique rapidement. Je sais de quoi je parle, j'ai eu trois ans sous les fenêtres de mon bureau une école de petits. L'instinct conduit à emprunter le plus court chemin entre son désir et sa réalisation. Et hélas, force est de constater que le dialogue est rarement le chemin privilégié sans l'éducation appropriée.

2/ la grandeur de l'Humain consiste en principe à prendre conscience de cette violence, qu'il est inutile de nier, à l'intégrer, à comprendre ses conséquences néfastes (malheur, douleur, le fait aussi qu'on trouve toujours plus fort que soi un jour etc.) et à trouver la réponse appropriée, qui passe obligatoirement par les trois "R"de ce mantra népalais :

Respect des autres (qui conduit à ne pas leur marcher sur la figure)
Respect de soi-même (qui conduit à refuser d'être une victime et  également de se laisser déborder par sa part d'animalité)
Responsabilité dans toutes ses actions (dans un monde où au contraire personne ne se sent plus responsable de rien, ou alors "responsable mais pas coupable")

Pour les plus réfractaires à la philosophie orientale, cela prendrait la forme de la règle d'or: ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fût fait.

Faire prendre conscience de ce qu'implique le jeu du "pan! t'es mort" tant et si bien qu'il renonce de lui-même à ce jeu malsain me semble donc être la meilleure chose à faire avec un enfant.

Maintenant, nous verrons, mon fils a seize mois, rendez-vous quand il aura l'âge de demander un pistolet à amorces. Je vous dirai alors si ma belle théorie a résisté à l'épreuve des faits. Au moins, j'essaierai:

à son fils en larmes
qui réclame un jouet guerrier
le père parle d'Amour
Partager cet article
Repost0
29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 15:22
Je ne suis pas coutumier du fait, mais je vais pousser un coup de gueule contre la nouvelle politique "provisoire" de mon hébergeur.

Pour limiter la saturation de leurs serveurs, ils n'ont rien imaginé de mieux que de bannir pendant dix minutes tout site ou logiciel qui demanderait plus de 25 pages à la minute.

Le résultat est très désagréable: tous les outils permettant de récupérer les fils d'informations RSS (les agrégateurs) ou bien  les sites que l'on peut aviser de la mise à jour de son blog (tels que l'excellent Blogonautes) se voient claquer la porte au nez!  Ainsi, pour Blogonautes, le titre de mon dernier article publié est Nocturne [1] paru il y a une semaine ...

Vu le nombre de blogs hébergés par ma plateforme (plus de trois cents mille!), il est évident que les outils en question dépassent le seuil ridiculement bas de 25 pages demandées par minute. Il suffit que 25 blogueurs hébergés par Over-Blog signalent sensiblement en même temps la mise à jour de leur site à Blogonautes par exemple!

Conséquence: une information inexacte voire pas d'information pour tous les lecteurs qui se sont abonnés pour être avertis des mises à jour de Manteau d'étoiles. Je leur présente toutes mes excuses pour ce dysfonctionnement, totalement indépendant de ma volonté.

Les serveurs sont en cours de mise à jour, et cette politique aberrante pour une plateforme de blog devrait être révisée après l'opération. En attendant, le "provisoire qui dure" commence à devenir pénible! Je suis d'ordinaire patient et compréhensif devant les problèmes techniques, mais je trouve que celui-ci est de trop!
Partager cet article
Repost0
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 21:17

Florian grandit. C'est maintenant un superbe petit garçon de seize mois, très gai et très coquin. Il court partout, ce qui augmente considérablement son rayon d'action mais aussi le champ des bêtises possibles
Nous avons en effet affaire à un petit explorateur intrépide, qui plus est aussi têtu que ses deux parents réunis, ce qui n'est pas peu dire!

Le vendredi soir c'est moi qui le récupère chez sa nounou, Christine allant à son cours de Taï Chi Chuan. J'aime beaucoup ce début de week-end où je peux m'occuper de lui et savourer ma paternité. Nous commençons à bien jouer ensemble, et ses progrès me surprennent et me ravissent.

trois petits canards
coin coin - qui se dandinent
mon fils rit aux éclats
 
jeux de construction
mon fils ravi et moi très fier -
le même sourire

Chaque jour apporte pratiquement une nouveauté. Vous n'avez pas fini d'en entendre parler...

Partager cet article
Repost0
25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 21:27
Déjeunant au restaurant avec ma femme, je lui disais aujourd'hui à quel point je la trouvais belle. C'est le genre de compliment qu'elle a du mal à recevoir, surtout lorsque je m'en aperçois et que j'insiste en lui détaillant tout ce que j'aime en elle. Entre bien d'autres choses, sa bouche m'a toujours fasciné. Or, je sais qu'elle ne l'aime pas tellement, ce qui est bien dommage car elle est splendide, magnifiquement dessinée, très expressive en particulier lorsqu'elle sourit. Je la soupçonne en fait de ne pas tout à fait assumer tout ce qu'elle a de sensuel et d'attirant (elle va me tuer pour ce billet, ou au moins laisser un commentaire vengeur...)

"Tu n'as pas encore écrit d'haïku dessus?"  me demande-t-elle avec ce petit sourire et ce petit regard en coin qui m'ont toujours fait craquer.  D'une part elle oublie celui-ci, d'autre part il suffit de demander:

assoupie sous l'arbre -
sur la fleur de sa bouche
un papillon blanc
Partager cet article
Repost0