Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
27 janvier 2007 6 27 /01 /janvier /2007 21:37
Entre le projet Kheops et la surveillance des travaux dans l'apaprtement, je suis totalement épuisé. En dépit du magnifique ciel bleu, je n'ai pas eu le ressort de mettre le nez dehors. Cela fait du bien parfois de ne rien faire, hormis ce qui est vraiment important.

toute la journée
ne faire que dormir
et jouer avec mon fils
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 16:15
Florian a probablement attrapé une bronchiolite. Sa respiration émet un crépitement caractéristique :

réveillé en sursaut
par le bruit d'un feu de brindilles
- bronchiolite

Il m'a semblé qu'il était fiévreux hier soir,  mais il n'en était rien. Heureusement, car chez un petit c'est toujours impressionnant :

petit front brûlant
sueurs froides des parents
- enfant malade

Rendez-vous chez la pédiatre en vue ...
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 15:48
Il n'est pas dans mes habitudes de trop parler de mon job, mais le projet sur lequel je travaille depuis dix-huit mois est à la fois si passionnant et si atypique que je lève un coin du voile alors que nous en divulguons en ce moment la première étape.

Je travaille chez un grand éditeur de logiciels français. Nous appelons notre domaine la "gestion du cycle de vie du produit".  En clair, tout ce qui peut se concevoir et se fabriquer dans l'industrie, de la bouteille plastique à l'avion de ligne, peut l'être de A à Z avec nos logiciels. Je travaille sur le web de la maison.  Ayant mis au point un programme de mécénat technique (nous prêtons nos logiciels dans certaines conditions précises à des personnes ou associations à but non-lucratif ayant un projet créatif), nous avons dans le cadre de ce programme accepté d'aider un architecte menant une quête tout à fait originale : proposer une nouvelle théorie de la construction de la pyramide de Kheops.

En effet, on ne sait toujours pas avec certitude comment ce gigantesque monument, la dernière des sept merveilles du monde antique encore debout, a été construit.

Aussi loin des élucubrations new-age que de l'expertise pontifiante, notre architecte s'est attaqué avec rigueur, compétence et humilité au mystère, et l'équipe de passionnés que nous avons rassemblée autour de lui est fermement convaincue du bien-fondé de sa démarche.

Nous avons donc mis à sa disposition nos logiciels afin qu'il modélise Kheops et simule sa théorie de construction afin de la valider sur cette "pyramide virtuelle" de manière scientifique et sans toucher au monument. Nous disposons aussi de logiciels permettant d'exposer la théorie et le travail de validation effectué avec nos produits de simulation 3D scientifique dans des univers interactifs en 3D très réussis.

La première étape de cette phase de communication consiste à mettre en ligne une "bande-annonce" sous la forme d'un mini-site en 3D, lui-même relayé par une mini-vidéo sur les principaux sites de partage.
 



La prochaine étape ... arrivera le 30 mars.

Si comme moi vous êtes passionnés par la civilisation égyptienne, rendez-nous visite et prenez date pour la suite ...
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 20:48
au coeur de la nuit
des étoiles souriantes
- chambre d'enfant
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 15:05
du dépôt vert sur le vin nouveau non filtré
le feu rougeoie dans le petit poêle en terre
la nuit tombe, ciel de neige
viendras-tu boire une coupe ou non ?

(Po Chu Yi, 772-846)


J'avais un ami. Un ami de vingt ans rencontré pendant mes études, de l'un de ceux  que l'on appelle "mon frère".  Une véritable amitié comme la littérature en a tant célébrées : Saint-Ex et Guillaumet, Montaigne et la Boétie ...

Et puis je me suis marié. Le soir même, il confiait à quelqu'un qu'à présent, ce ne serait plus pareil. J'eus beau lui dire que cela ne changeait rien, les liens se sont peu à peu distendus dans les faits, nous avons commencé à moins nous voir. J'ai d'abord cru à la peur de nous gêner, mon ami étant d'une discrétion pouvant aller jusqu'à l'effacement.

Lorsque Florian est né, ce fut pire encore. Il fallut me rendre à l'évidence: c'était désormais toujours moi qui prenait l'initiative des contacts. Peut-être jugeait-il que nos modes de vie s'étaient trop éloignés pour qu'il ait encore sa place? Jamais pourtant ne lui avait-on rien fait sentir de tel. A moins que la différence de nos situations ne le fasse secrètement souffrir. Toujours est-il que je fis un test: ne pas appeler et attendre. Cela fait maintenant un an que j'attends.

Mon ami, tu ignores même que Florian va avoir une petite soeur ou que nous allons déménager au printemps. Ton silence m'étonne et me peine. Sache si tu me lis que de mon côté rien n'a changé et que ma porte t'est toujours ouverte.

J'avais d'abord pensé à ...

l'hiver tarde -
à l'ami perdu de vue
j'écris une longue lettre

mais finalement :

l'hiver se dérobe -
à l'ami perdu de vue
j'écris ce poème

Je suis assez occupé en ce moment par un important projet au bureau (dont je reparlerai la semaine prochaine) et les travaux de l'appartement. La seule chose qui parvienne à me détendre et à m'aider à lâcher prise est de jouer au mahjong sur mon ordinateur. Mais :

jouant au mahjong
seul contre l'ordinateur
vers toi mon ami
se tournent mes pensées -
ah! que n'es-tu mon adversaire!
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 22:50
On m'avait dit que l'achat et la réfection d'un appartement étaient fatigants. Je confirme!

Depuis début septembre, date à laquelle nous nous sommes sérieusement attelés à la recherche d'un nouvel appartement, j'ai en effet la sensation d'être entré dans un tourbilllon dans lequel je file de plus en plus vite sans pouvoir vraiment contrôler ma trajectoire. Signature du compromis mi-octobre, recherche et signature du prêt immobilier, signature de l'acte de vente le 21 décembre, négociation et signature du devis des travaux le 27, j'ai l'impression de ne plus voir le jour.

Le résultat sera bien sûr à la hauteur des efforts, et je me réjouis d'avance de construire avec Christine notre nouveau foyer. Il n'en reste pas moins vrai que je suis épuisé et que je ne parviens pas à récupérer. Corollaire de tout cela, j'ai de plus en plus de mal à écrire et à tenir ce blog, le plus clair de mon énergie passant d'une part dans l'appartement, d'autre part dans un important projet au bureau.  Je n'ai donc pas la disponibilité d'esprit ni le recul nécessaires à l'écriture de haïkus de qualité en ce moment. Cela commence du reste à m'inquiéter, car la "machine" semble bien grippée.

Il faut dire que je suis plus occupé à choisir la baignoire, le carreau de la salle de bain ou les robinets qu'à regarder les petits oiseaux ou à sentir le vent sur ma main. Ca restreint un poil le champ de l'expérience ...

même les yeux fermés
voir carreaux et robinets
- travaux en cours

Un cap un peu délicat à passer, mais le jeu en vaut la chandelle.
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 22:38
Grand moment hier avec la seconde échographie, dite "morphologique". En effet, le bébé est suffisamment formé à ce stade pour que l'examen permette de vérifier que tous les organes sont présents au bon endroit et fonctionnent correctement. En outre, c'est lors de cette seconde échographie que l'on peut éventuellement déterminer le sexe ... si bébé se présente sous le bon angle!

Il est évident que je n'aurais raté cet exament pour rien au monde. Notre échographiste habituel étant encore en congés, nous avons dû avoir recours à un autre médecin.

Premier couac : alors que l'examen commence et que je scrute l'écran avec Florian sagement assis sur mes genoux, je lui dis "regarde bébé!".  Réaction immédiate du médecin, sur le ton péremptoire que les années d'études donnent parfois aux imbéciles : "Laissez-le! de toutes façons, il ne comprend rien!"

Ambiance.

D'une part, de quoi je me mêle, d'autre part je ne vois pas ce qui peut permettre à l'as de la sonde à ultra-sons de savoir ce qui se passe dans la tête de notre fils.  En sortant de la première échographie, nous avions demandé à Florian où était le bébé. Réaction immédiate: le bout de chou avait montré le ventre de Christine avec un grand sourire : "Là bébé!"  On se demande qui ne comprend rien.

La suite de l'examen fait remonter l'homme dans mon estime: très pro, il nous imprime de nombreuses vues du bébé. Un grand moment: le passage en 3D, possible grâce à son appareil apparemment plus moderne que celui de notre échographiste habituel. Curieusement, le bébé apparaît doré, comme un angelot Louis XV.

sur le moniteur
une frimousse dorée
- son premier sourire

Hélas, les deux clichés imprimés n'immortaliseront pas ce premier sourire fugitif, mais une moue et une expression plus neutre.

Second couac: le praticien nous demande si on veux connaître le sexe de l'enfant. Nous nous y étions refusé pour Florian, préférant le charme de la surprise pour notre aîné. Nous avons longuement hésité pour le second. J'avoue avoir cédé à la curiosité en téléphonant à la maternité pour connaître le résultat de l'amniocentèse.

amniocentèse -
la curiosité trop forte
c'est une fille!

Christine, persuadée que j'avais craqué (légendaire intuition féminine), avait fini par décider de savoir, et je lui avais annoncé la chose. Nous savions donc, et nous étions ravis, mais nous avons fait comme si de rien n'était et demandé à docteur Iceman, un peu pour le tester il est vrai.

Le résultat fut exact, mais la manière curieuse: "c'est une fille" annonce-t-il sur le même ton qu'il aurait employé pour dire "le train entre en gare", puis il éteint sans transition son appareil.

Re-ambiance.

Dernier couac : alors que j'avais emmené Florian qui s'impatientait en salle d'attente (à 2 ans, c'est long une échographie), docteur je-donne-des-leçons annonce à ma femme que la prochaine fois il vaudrait mieux venir sans notre fils car "cela ne le concerne pas".

C'est évident, une petite soeur qui arrive, cela ne concerne pas l'aîné. Tous les pédo-psychiatres vous diront que ça n'a vraiment, vraiment aucune espèce d'incidence ...

Une chose est certaine, il n'y aura pas de prochaine fois avec ce Monsieur. Nous préférons notre échographiste habituel, qui chantonne constamment en pratiquant l'examen et se montre beaucoup plus chaleureux et humain.
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 13:06
Quelle fin d'année! J'aurai l'occasion de revenir dessus, mais je suis épuisé. Nous avons réglé beaucoup de choses, mais j'ai un peu trop tiré sur la ficelle et je m'en ressens encore. Cela explique cette relative mise en sommeil de Manteau d'étoiles entre les fêtes. Je suis si fatigué que je ne parviens pas à écrire en ce moment et que cela ne m'inquiète même pas. Je pense que cela reviendra lorsque j'aurai pu me reposer encore un peu.

besoin de repos -
les haïkus sous ma plume
se dérobent tous

Bonne fin d'année à toutes et à tous, et à très bientôt.
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 22:54
Nous avons fêté aujourd'hui les soixante-dix neuf ans de ma mère. Etrange fête à vrai dire, la terrible maladie qui l'affecte ne lui laissant pas de répit. Moitié avec nous, moitié dans un monde qui n'appartient qu'à elle, je crois que notre passage lui a tout de même fait plaisir.
Je ne souhaite pas à mon pire ennemi d'être atteint de la maladie d'Alzheimer.

les yeux de ma mère -
le même regard aveugle
que les statues des saints
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 16:02
Vous avez donc devant vous la quatrième et dernière variante saisonnière de Manteau d'étoiles.

Les haïkus étant liés à ces saisons, j'ai donc eu l'idée de ces quatre variantes différant essentiellement par leur jeu de couleurs. En toute rigueur, je devrais avoir une cinquième variante, le Nouvel An étant considéré au Japon comme une cinquième saison. Peut-être m'y résoudrai-je, mais je ne veux pas non plus singer inconsidérément un usage qui nous soit étranger. A la rigueur pourrais-je avoir un design pour le temps de l'Avent, mais on voit tellement d'effets faciles sur tous les sites, notamment commerciaux, que je ne me sens pas le coeur d'en rajouter, hormis peut-être une petite surprise pendant les fêtes.

Vous avez donc:

- le printemps, dans une harmonie de vert tendre (bandeau) et d'orange (les poèmes)

- l'été, en principe de feu, donc à dominante rouge

- l'automne que nous venons de quitter, à dominante feuille morte

- et enfin l'hiver, avec le bleu de la glace, le bleu du froid

Enfin, la galerie d'images à droite se met aussi à l'heure du blog.

Voilà, vous savez maintenant tout!
Partager cet article
Repost0