Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
23 mai 2006 2 23 /05 /mai /2006 20:40
Il y a des moments où il faut savoir renoncer ...

mes paupières lourdes
tombent sur ce haïku
inachevé ...

C'est une phrase repliée (comme moi sous les draps dans une minute) et il manque une syllabe dans la dernière ligne (normal, il est inachevé).

Bonne nuit ...
Partager cet article
Repost0
22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 12:16
Me voici de retour du Gers avec un solide rhume des foins agrémenté d'un gros coup de soleil. Je connais pourtant bien la région, mais je ne me suis pas méfié du soleil derrière les nuages. Je suis ... cuit, au sens propre du terme. Sponsorisé par Biafine.

Les dents de la routeA part ça, ces quatre jours ont été agréables. L'équipe d'étudiants que nous avons suivie tout au long de la compétition nous a très bien accueillis.  Le Shell Eco-marathon est une véritable course, avec contrôles techniques préalables sur les véhicules, essais libres, commissaires de piste, véhicules de sécurité et même un speaker qui anime le circuit durant  quatre jours.  Dans les stands des concurrents, on s'affaire: contrôles, reprogrammation des allumages, on tape, on scie, on meule bref on s'active pour tenter,  en sept tours du circuit de Nogaro, de battre le record d'économie établi par une équipe suisse en 2005: 3836 km parcouru avec un litre de super 95!  Bien sûr, il n'est pas question de parcourir réellement une telle distance. Les résultats sont extrapolés par calcul à partir de la consommation réelle sur les sept tours, et chaque équipe a droit à quatre tentatives, la meilleure étant retenue. Des calculs rigoureux permettent à ceux qui utilisent des sources d'énergie différentes (gazole, pile à combustible, solaire ...) de ramener leur dépense énergétique à l'équivalent en super 95. Ainsi, tout le monde est traité sur un pied d'égalité, et les résultats sont plus compréhensibles par le public.

On ne soupçonne pas toute l'énergie (c'est le cas de le dire!) et toute la préparation que suppose une telle course. Même si les véhicules ont une vitesse de pointe comprise entre 40 et 50 km/h, l'importance de la stratégie est énorme. En effet, les pilotes coupent le moteur dès qu'ils le peuvent afin d'économiser de l'énergie et le rallument pour passer les bosses, montées et faux-plats. Afin d'optimiser leur tour, les pilotes sont en permanence en contact avec un stratège qui les renseigne sur leur tableau de marche, étant lui-même informé de la position et du comportement du véhicule par d'autres stratèges postés aux endroits importants du circuit. De son côté, le pilote informe aussi le stratège principal de sa position et de la bonne marche des opérations.

Le pilote, ou plutôt LA pilote, dans la grande majorité des cas, car il faut des personnes de petite taille et légères pour tenir dans ces sortes de cigares roulants. Généralement, la plus petite de la promo est gentiment sollicitée pour ce rôle. Les organisateurs ont toutefois imposé cette année un poids minimum de 50kg avec équipement (casque obligatoire). En effet, des pilotes s'affamaient quinze jours avant la course pour s'alléger et faisaient des malaises. Shell, organisateur de la compétition, a souhaité mettre un terme à ces excès. Problème: les pilotes des équipes que nous suivions devaient parfois ingurgiter des litres d'eau pour s'alourdir, étant naturellement des petites plumes.

Muni d'un passe Presse, j'ai ainsi joué les journalistes pendant quatre jours, "lançant" les interviews que filmaient mes deux collègues, accédant aux parties les plus intéressantes du circuit pour photographier les concurrents en piste et parcourant incidemment quelques kilomètres à pied.

Nous avons engrangé largement assez d'images pour le film de dix minutes que nous allons monter. L'équipe que nous suivions s'est prêtée de bonne grâce au petit jeu des interviews, en particulier la pilote, une brunette aux yeux vifs étonnamment à l'aise devant les caméras.

Le bilan est satisfaisant, car l'équipe s'est bien classée, et notre film est en boîte. Reste une belle aventure technique et aussi humaine, qui n'a pas été sans me rappeler les 24h du Mans auxquelles j'ai assisté cinq fois. Même si le bruit et la vitesse sont bien moins élevées, la volonté, la persévérance et la solidarité entre les membres de l'équipe sont la clé du succès, comme aux 24h, et l'esprit qui règne dans ce marathon énergétique est très similaire. Bref, une belle course et quatre jours très plaisants à vivre, malgré les inconvénients. Où ai-je mis la Biafine?

lancer de casquettes

Partager cet article
Repost0
4 mai 2006 4 04 /05 /mai /2006 10:24
Je parlais hier du petit décalage entre la réalité prosaïque et la réalité telle qu'on l'observe, décalage dans lequel se niche la poésie. Pour illustrer cela, une petite anecdote.

L'un des ascenseurs de l'immeuble de la nounou de mon fils est en panne depuis fin avril. Sur la simple affichette en papier format A4 posée sur la cabine, deux mentions manuscrites. L'une se plaint de la durée de l'indisponibilité  de l'ascenseur (il est vrai inhabituellement longue). L'autre, laissée par une main anonyme, dit ceci:

de deux choses lune, l'autre est le soleil

Joli surréalisme non? et jolie manière de transformer un désagrément en sourire. Merci à l'auteur de ce beau décalage.
Partager cet article
Repost0
21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 21:35
AIKIDO  ... en Japonais Aïkido.
J'ai besoin de reprendre une activité physique. Ca fait deux ans au moins que je ne fais plus rien. Hors, si je ne fais pas de sport, je deviens facilement irritable et en outre je prends de l'embonpoint. Comme le disait l'un de mes collègues (qui doit être chez nous depuis 3 ans) du haut de ses pas tout à fait trente ans: quand je suis arrivé, t'étais plus large en haut qu'en bas. Ambiance.

Si j'ai fait pas mal de sport en salle (j'ai été un forcené du Gymnase Club Denfert-Rochereau), ce sont les arts martiaux qui m'ont toujours le plus attiré. Bouger intelligent, bouger spirituel, bouger oriental, voilà qui ne pouvait que me convenir. 

Comme beaucoup de monde, j'ai commencé tout jeune par le judo. Nous avions un excellent professeur, qui pratiquait et nous enseignait la véritable "voie souple" (c'est la signification de ju-do). Tous les gamins l'adoraient, l'esprit était excellent et nous avions tous l'impression que nous pourrions devenir Docteur Justice. Malheureusement, j'ai dû arrêter en raison de problèmes de santé.

Je n'ai repris le judo qu'à l'adolescence, mais l'esprit n'était plus le même, la compétition avait tout envahi et l'esprit qui me plaisait tant n'existait plus. On commençait à parler de musculation dans le judo, ce qui est aberrant quand on pense que son fondateur, Jigoro Kano, faisait voler n'importe qui et pesait cinquante kilos tout mouillé.

J'ai alors commencé le karaté-do, que j'ai pratiqué quatre ans. Hélas, la compétition, là encore, dévoyait totalement un art martial au profit d'un sport de combat où l'on privilégie les coups "qui comptent". Rien  à voir avec un art martial, et je ne parle même pas de la dimension spirituelle (le fameux "Do", qui signifie la voie). Il existe sans doute encore des clubs respectant l'esprit des origines, mais je n'avais pas le temps de chercher et j'ai arrêté.

J'ai aussi pratiqué le kung-fu shaolin et deux styles de Tai-Chi Chuan. Bref, les arts martiaux et moi, c'est une longue histoire.  Ma semaine de congés m'a redonné assez de ressort pour que j'ai l'envie de bouger à nouveau et tout naturellement, je suis revenu à mes premières amours.  Toutefois, il me fallait trouver un art martial qui n'ait pas été abîmé par un quelconque esprit de compétition  et qui soit assez dynamique. Après mûres réflexions, j'ai décidé d'essayer l'Aïkido.

Après avoir visité un ou deux clubs, l'un d'eux m'a permis de faire un essai hier soir. Le premier point positif est que je suis encore entier. Le second, que je n'ai pas été totalement perdu (mes réflexes de chute en judo sont encore là, curieusement). Le troisième est que cela m'a plu. Je suis un peu courbatu (la demi-heure de travail au boken, le sabre d'entraînement en bois, a laissé de sacrés souvenirs à mes épaules), mais cela passera rapidement. 

C'est donc décidé, je m'inscris dans ce club et je m'y mets sérieusement. Cela me fera le plus grand bien sur tous les plans (physique, mental et spirituel).  Une bonne chose de faite (aïe, mes trapèzes!)
Partager cet article
Repost0
15 avril 2006 6 15 /04 /avril /2006 13:19
Ca devait arriver!

Je vous informe que je me vois obligé de désactiver temporairement la fonction "Trackback" de Manteau d'étoiles.

En effet, un ... indélicat (restons correct) ne trouve rien de mieux que de poster des trackbacks n'ayant rien à voir avec le contenu des articles dans le seul but d'établir des liens sur son blog politique.

Qu'il sache qu'il est inutile qu'il se fatigue davantage, et qu'il aura sans doute bientôt des nouvelles de son hébergeur, auquel je viens de me plaindre. Je ne suis pas méchant, mais j'ai horreur du manque de respect, et c'est bien de cela qu'il s'agit. Le temps que je consulte son blog (dont le contenu, et c'est bien le pire, n'est pas dénué d'intérêt), cet individu était en train de deposer des trackbacks sur tous les articles de la page d'accueil de mon blog!

Par ailleurs, les commentaires seront désormais modérés, au cas où l'individu en question se rebifferait et aurait envie de poster des commentaires vengeurs.

J'en suis navré pour tous les autres visiteurs, j'espère que la situation pourra bientôt revenir à la normale.

La fin, cher Monsieur (ou Madame, et je m'en moque) ne justifie pas les moyens, ni les manquements à la plus élémentaire Netiquette.
Partager cet article
Repost0
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 16:16
Eh bien voilà: Manteau d'étoiles fait peau neuve!

J'avais expliqué ici comment un directeur artistique talentueux avec lequel j'ai eu l'occasion de travailler plusieurs fois avait accepté de créer un design original pour ce blog.

Le cahier des charges: sobriété, ambiance "japonisante" et déclinaison saisonnière, puisque le haïku traditionnel est lié aux saisons.

Vous avez donc le résultat sous les yeux. Il m'a "suffit" de découper la copie d'écran en feuille de style.

Je ne remercierai jamais assez Christophe pour sa gentillesse et sa patience. J'avais en effet quelques idées bien arrêtées sur ce que je souhaitais, et Christophe les a admirablement traduites en un design magnifique et sobre à la fois, le tout avec un souci du détail remarquable. Ainsi, les deux idéogrammes figurant sur la bannière sont ceux du mot Haï-Ku!

J'ai parlé de déclinaison saisonnière, il y a donc en fait quatre variantes de ce design. Manteau d'étoiles changera donc d'apparence à chaque saison, tout comme l'image figurant à droite du blog, au-dessus de sa présentation, et qui est une image aléatoire prise parmi sept images de saison (c'était déjà vrai dans l'ancien design).

Je vous invite fortement à visiter le  site Computerlove, dont il est le cofondateur.

Fondé par des esthètes du pixel, le site est non seulement un manifeste du design dans tous les domaines (pas seulement sur ordinateur), mais aussi une plateforme pour tous les designers désirant présenter leur travail, qui peuvent s'enregister sur Computerlove et même y trouver un emploi, puisque le site publie les offres dont il a vent. Bref, plus qu'un site, une véritable plateforme.

Merci Christophe, ce site avait un ramage, grâce à toi il a maintenant le plumage!
Partager cet article
Repost0
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 16:15
Ouf! J'ai passé la journée à travailler sur la feuille de style du blog.
Le résultat n'est pas encore totalement satisfaisant, mais j'ai bien avancé, et je crois que je vais m'accorder un peu de repos.
Si vous voulez observer les progrès du site, il vous faudra appuyer sur la touche Control (souvent marquée Ctrl) en bas à gauche de votre clavier et simultanément sur la touche F5.
Cette manoeuvre force le rechargement de la feuille de style depuis le serveur et vous permet de contempler l'avancement des travaux.
Bonne soirée, je suis un peu fatigué moi ...
Partager cet article
Repost0
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 15:47
En travaux!Eh bien voilà, j'ai décidé de prendre huit jours de congés.
J'ai besoin de repos et de me changer un peu les idées.

Le fiston est chez la nounou et sa maman, elle, vient juste de reprendre le travail après son congé parental.

C'est donc en célibataire solitaire (exercice: répétez donc ça dix fois de suite et de plus en plus vite) que j'organise cette semaine. Au programme: récupération, lecture, photo, balades. Et bien entendu, blog.

Je viens de recevoir le modèle du nouveau design. Il s'agit d'une image représentant la page telle qu'elle doit être dans le navigateur, ce qu'on appelle une "copie d'écran". Je vais donc plonger dans les délices des feuilles de style, alias CSS (Cascading Style Sheet).

Sans rentrer dans des détails écoeurants pour les personnes normalement constituées, il s'agit d'un langage permettant de gouverner dans les moindres détails l'affichage des éléments sur une page web: typographie, couleurs, placement des différents éléments. Théoriquement.

Dans la pratique, c'est un combat épique que je m'apprête à livrer, armé d'une part d'un logiciel de traitement d'images pour "découper" dans la copie d'écran que j'ai reçue les différents éléments graphiques de mon futur blog, et de l'autre d'un livre "CSS en action" supposé m'aider à maîtriser la chose, tel le talisman donné par la bonne fée au vaillant chevalier dans sa quête.

Le seul détail amusant, c'est qu'il n'y a pas moyen de travailler dans une zone privée chez mon hébergeur. En clair, les essais et surtout les erreurs dans la feuille de style se font en public et en direct, ce qui permet de montrer au monde entier un blog certes en devenir, mais à l'apparence parfois un peu curieuse.

Si d'aventure Manteau d'étoiles vous paraît un peu biscornu, avec une bannière ou un texte dont la couleur jure avec le reste, ne cherchez donc pas à régler votre écran: il est vraiment comme ça.

En attendant mieux, bien mieux...
 
Partager cet article
Repost0
28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 08:45
En dépit du gros travail effectué par Over-Blog depuis la panne électrique de dimanche, les articles créés depuis le sinistre ne s'affichent pas, ni vos commentaires. Quelques images sont aussi passées à la trappe au passage (celles de l'article "Jazzhaïkus").

Je vois bien les uns et les autres dans l'interface d'administration, mais sur le site, bernique !

Je suis navré de ces désagréments, mon hébergeur travaille d'arrache-pied pour rétablir un service normal, mais ce n'est apparemment pas facile.

A bientôt!

(Je ne sais même pas si ce message va s'afficher ...)
 

 
Partager cet article
Repost0
27 mars 2006 1 27 /03 /mars /2006 12:23
Mon hébergeur Over-Blog a été victime, comme une bonne partie des hébergeurs français, de la grosse panne électrique survenue hier chez Redbus.

Pour faire simple, Redbus Interhouse est un "hébergeur d'hébergeurs", ce sont eux qui fournissent les salles dans lesquelles Over-Blog et bien d'autres hébergeurs de sites web et blogs branchent physiquement leurs serveurs sur Internet. En dépit des systèmes d'alimentation électrique largement redondants (en clair, les alimentations sont doublées, voire triplées pour éviter l'interruption en cas de pannes), il y a eu un monumental crash hier (ce que l'on appelle un "outrage électrique", je trouve le terme assez poétique). Trois coupures à 10h45, 14h30 et 17h, de une à deux heures chacunes, ont eu raison de toutes les sécurités.

Le personnel d'Over-Blog est sur le pont depuis hier, ils y ont passé la nuit mais en dépit de leurs efforts méritoires, ce blog risque d'être perturbé jusqu'à demain au moins.

Bon courage aux personnels d'Over-Blog, Redbus et EDF ... et à bientôt!
 


 
Partager cet article
Repost0