Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 17:52
Plus d'une semaine sans mise à jour, plus de réponses à vos commentaires ...

Je vais même vous faire un aveu : plus d'une semaine sans même passer sur mon manteau d'étoiles !

Les raisons ?  Une accumulation de circonstances :

- le projet Kheops, dont le bouclage approche avec un gros événement le 30 mars dont vous entendrez sans doute parler. Tensions, stress et horaires lourds, je pense que tous ceux qui ont eu à boucler un grand projet me comprennent. C'est formidable, enthousiasmant, mais je me suis parfois demandé si je n'allais pas m'enrouler dans des bandelettes avant de me coucher dans un sarcophage.

- des travaux dans le nouvel appartement qui ont failli me rendre fou. Deux mois à devoir être derrière l'entrepreneur pour le faire avancer et à rectifier ses erreurs.  J'étais obligé de passer tous les soirs, cela ne s'est terminé que dimanche dernier après un ultime changement de tirette de mitigeur. Un vrai feuilleton dont mes collègues de bureau suivaient les épisodes au quotidien.

- des travaux de peinture que nous avions décidé de faire nous-même et qui furent retardés par les précédents. J'y passe tous mes week-end depuis un mois. Heureusement, toute la famille s'y est mis et nous aide d'une manière exceptionnelle, allant jusqu'à venir de la Réunion malgré le cyclone Gamède. De mon côté, j'ai pas mal progressé en bricolage, même si la manière dont j'enduis les murs laisse encore à désirer.

- le déménagement à organiser, que j'ai fini par déléguer à Christine et à ma belle-mère, et qui, à elles deux, vous mettent en cartons tout un appartement plus vite que leur ombre ;-) Si, si, Toutankharton, heu tout en carton (quand je vous dis que l'Egypte est mon obsession du moment).

- enfin, dernier pied de nez, un disque de mon PC a décidé de cesser de fonctionner.

Résultat : trop de pression, trop de stress pour ne serait-ce que voir les petits détails dans lesquels germent les haïkus. Je n'avais plus le temps de regarder autour de moi, je ne voyais plus rien. J'ai bien cru que c'en était fini de la poésie.

Et puis, depuis quelques jours, l'oeil s'est à nouveau ouvert. Toutefois, je n'arrive pas encore à ré-écrire. L'oeil voit ce magnifique printemps précoce, l'oreille entend le chant des oiseaux et la narine frémit au parfum des jacinthes, mais la plume ne jette encore que des notes éparses dans le fidèle carnet.

Le miroir est encore trop obscurci par les soucis et les tensions pour permettre l'écriture, mais je pense que cela ne tardera plus trop.

N'attendez toutefois pas trop d'ici le 30 mars, lorsque les sables d'Egypte seront un peu retombés.

En attendant, Manteau d'étoiles se met à l'heure de printemps. C'est toujours ça ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mohe 09/03/2007 18:39

À la lecture de toutes ces péripétie, il me vient à l'idée ce qu'on dit chez nous :"da hat der Teufel seinen Schwanz drauf gelegt !" (le diable a mis sa queue là-dessus).

Mais, soulagement : nouvelles couleurs, nouveau haïku ce matin... voilà de l'espoir ! Le manteau se débarassera de ses mites en un rien de temps et nous pourrons à nouveau y passer du temps merveilleux, bien au chaud.

salutations cordiales

Monika

Yamasemi 09/07/2008 16:49


Merci Monika. J'aime beaucoup l'expression allemande. Très bien vu!
Amicalement,


if6was9 08/03/2007 20:29

bon courage, la poésie va revenir avec le printemps;amitiés

Yamasemi 09/07/2008 16:51


Merci, je l'espère bien!