Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 17:09
Suite au senryû d'hier, deux réactions intéressantes de MoHe et Philippe: la suppression du "faux", le pluriel "Pères Noël" suffisant à impliquer qu'il s'agit d'imposteurs puisque le "vrai" est unique.

C'est bien vu, et je me rallierais bien à cette suggestion.
Le senryû revu et corrigé deviendrait donc:

tintements têtus -
les cloches des Salutistes
parmi les Pères Noël

C'est logique, mais curieusement il me manque quelque chose.

Il s'agit d'un senryû, non d'un haïku. La force du haïku réside dans son ouverture et son pouvoir de suggestion. Un minimum de mots pour un maximum de signifié entre les mots.

Le senryû est bien plus explicite. Il parle de l'humain, de ses petits travers ou de ses grandes misères et il n'hésite pas à prendre parti. Il est volontiers décapant, satyrique, voire féroce.

Ici, j'ai voulu rendre compte de cet élan de générosité très saisonnier que l'on constate autour de Noël, de cette sorte de dédouanement qui permet de s'amuser pendant les fêtes en ayant bonne conscience alors que le reste de l'année, on oublie les pauvres gens.

Entendons nous bien: je ne donne pas de leçon (qui serais-je pour en donner?) et je ne parle pas forcément de vous ou moi. Je parle de tous ceux qui pourraient vraiment changer les choses et qui ne font rien ou si peu, laissant précisément vous ou moi supporter seul ou presque le poids d'une mauvaise conscience réveillée par le fameux et lancinant tintement de la cloche de l'Armée du Salut pendant les courses de Noël.

Les "faux Pères Noël" ne sont pas seulement les hommes en rouge affublés d'une barbe postiche ... D'où l'emploi de l'épithète "faux", qui appuie là où ça fait mal ... surtout six mois avant les élections présidentielles françaises.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mohe 13/12/2006 22:34

Hmmm - ce débat devient de plus en plus intéressant (je me demande par ailleurs si nous ne sommes pas en train de transformer ce blogue en forum !). Je comprends mieux maintenant ce que Richard a voulu souligner avec ses "faux" Pères Noël... - dans ce cas, le "faux" a une portée toute autre que seulement le manque d'authenticité, j'en conviens. Mais comme le fait valoir Philippe, il n'est peut-être pas évident que cette nuance s'impose d'emblée à la lecture de ce senryû.

Par ailleurs, il est vrai que le senryû qui est (peut-être) régi par d'autres règles que le haïku. (Quoi que - le concept de senryû n'est toujours pas tout à fait construit chez moi, je l'avoue humblement.Nous en avons justement discuté dimanche et il me semble que tout n'est pas clair lorsqu'on distingue haïku et senryû - mais ça, c'est une autre question).

Merci pour ce petit bout de discussion !

amicalement

M.

Richard 24/12/2006 01:27

Oui, il faudrait peut-être que je rajoute un forum, mais ça prend du temps  et je n'en ai pas trop en ce moment.La discussion haïku-senryû paraît à priori nette (haïku: nature, mise en retrait de l'humain, absence de jugement, senryû: aspect humain prédominant, prise de position, aspect satyrique).Dans la pratique, il m'arrive d'écrire des senryûs déguisés en haïkus, notamment ceux que j'appelle les "haïkus métaphysiques" comme celui-ci:pour son seul voyageil n'a pas beaucoup de tempsle flocon de neigequi se rapporte évidemment à la condition humaine.Le débat fait parfois rage à l'AFH  où certains se demandent s'il ne faudrait pas une troisième catégorie (haïku-senryû). A vrai dire, je m'en moque un peu!Amicalement,Richard

philippe 13/12/2006 20:20

Ta persistance est justifiée Richard. Cependant, ton idée a peu de chance de rencontrer l'univers culturel du lecteur qui dans 90 pour cent des cas identifie le père-noël à l'homme en rouge.
Et j'ajoute, le terme faux met encore plus l'accent sur ce qu'il exclue.

Si tu veux désigner les faux "charitables" remplacés aujourd'hui par l'espèce des charitables télévisés, peut-être un autre terme conviendrait-il, les faux samaritains par exemple ou autre chose.

Je ne sais pas.

En toute amitié

Phil

Richard 24/12/2006 01:28

Ce n'est pas évident en effet. Samaritains est un peu trop connoté à mon goût. On va laisser refroidir un peu, j'y reviendrai dans quelque temps.Amicalement,Richard