Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 21:16
Extérieur, jour.
Paris, boulevard des maréchaux sud.

Je dois déposer Florian chez la nounou. Comme d'habitude, c'est le casse-tête pour se garer. Les travaux du nouveau tram, qui nous ont littéralement pourri la vie pendant trois ans, sont pratiquement achevés. Les essais sont en cours, créant des embouteillages considérables car les Parisiens ne sont pas encore habitués aux signaux destinés à avertir piétons et véhicules de l'arrivée d'une rame. Tout le monde a pris l'habitude de traverser les voies désertes n'importe où et n'importe comment. Il n'en est plus question, et il y a deux ou trois policiers à chaque carrefour pour éviter le carnage. Bref, tout le monde est sur les nerfs.

Il y a encore un mois, on pouvait se garer dans la contre-allée devant l'immeuble de la nounou. C'était sans doute trop pratique, et des poteaux nous en empêchent maintenant. Seule solution pour une dépose rapide: se garer brièvement sur le trottoir, partiellement transformé en piste cyclable. Ce n'est sans doute pas l'idéal, mais c'est toujours mieux que d'occuper la voie de droite avec les feux de détresse allumés, seule solution restant pour le camion qui ravitaille la supérette voisine...

Je monte en vitesse déposer le petit, et je redescends environ cinq minutes plus tard.

Là, je me fais littéralement injurier et de la plus grossière des façons par une cycliste d'une cinquantaine d'années bien tassées. L'aggressivité et la vulgarité des mots me choquent, je pensais que les gens de cette génération étaient plus posés. Je lui crie que si elle veut, elle peut déposer mon fils chez la nounou pour moi. Nouvelle bordée d'injures, elle aussi a eu des enfants dit-elle entre deux noms d'oiseaux. Je retiens à grand peine la muflerie de lui crier que ça doit faire longtemps quand une voix s'élève de l'arrêt de bus voisin pour crier  "Elle a raison".

Là c'est plus fort que moi je craque et envoie en termes choisis l'énergumène se mêler de ce qui le regarde et aller voir ailleurs si j'y suis. Il y a des limites à l'impassibilité.

OK, une piste cyclable n'est pas faite pour se garer, mais de là à se monter arrogant et intolérant à ce point il y a de la marge. Depuis le début de son mandat, l'actuelle municipalité de Paris a déclaré une guerre aussi idéologique que stupide à la voiture. Tracasseries sans fin, disparition de places de stationnement, augmentation de la largeur des couloirs du bus qui font râler même les chauffeurs de taxis, les seuls résultats sont brillants: des embouteillages partout, y compris de nuit, une pollution en hausse (eh oui, des moteurs au ralenti polluent plus!), et les différentes catégories d'usagers dressés les uns contre les autres.

Il faut dire que cela tourne de plus en plus à la jungle urbaine: voitures à touche-touche énervées par les scooters qui slaloment et s'évertuent à ne pas croire qu'il reste un angle mort dans nos rétroviseurs, piétons qui traversent n'importe où y compris au feu vert et enfin cyclistes ignorant superbement les feux rouges, quand on ne se retrouve pas nez à nez avec eux lorsqu'ils "oublient" de tenir compte d'un sens interdit. Tout le monde est sur les nerfs.

Restent les transports en commun, nouvelle panacée des écologistes extrêmes qui sévissent dans l'entourage du maire de Paris. Sauf qu'une étude à clairement montré que si 10% des Franciliens renonçaient à leur véhicule pour prendre les transports en commun, ceux-ci exploseraient!

Dans ce contexte, la circulation en vélo a le vent en poupe. Et j'ai le regret de dire que ça en rend certains arrogants. Le soir même, ma femme m'a rapporté s'être aussi faite interpeller par l'un de ces nouveaux justiciers de la rue, elle avait étourdiment posé le pied sur une piste cyclable, oh le grand crime que voilà.

Attention! tous les cyclistes ne sont pas comme cela, j'en connais de fort sympathiques (Catherine, Elisabeth, si vous me lisez ...) mais franchement, j'en vois neuf sur dix ne pas respecter les feux par exemple. J'ai même vu une brave mémé manquer de se faire renverser par l'un de ces centaures à deux roues.

Or donc, avant de hurler parce qu'un automobiliste est mal garé, essayez un peu de penser qu'on ne fait pas ça pour le plaisir de vous embêter, mais tout simplement parce qu'on y est forcé! Je ne peux pas poser  mon gamin en mettant ma voiture dans ma poche. Et surtout ce n'est pas une raison pour se monter grossier. Etre dans votre droit ne vous donne pas tous les droits.

Ouf, c'était mon coup de gueule, je crois que c'est la première fois sur ce blog, mais ça fait du bien. Tout comme cette volée de senryûs au vitriol:

la cycliste en rogne
juchée sur ses certitudes
injurie le monde

l'invective aux lèvres
elle n'a pas l'esprit large
le casque sans doute?

sur son vieux biclou
l'atrabilaire à deux roues
dans la crotte de chien

la cycliste en boule
à cheval sur son bon droit
se prend pour Zorro

Sans doute aucune valeur poétique, mais ça défoule, et c'est humain.

A demain, pour un retour à la sérénité.

Partager cet article

Repost0

commentaires

clairette 03/12/2006 09:25

déménage de Paris, il n'y a que des snobs qui persistent à vouloir y vivre. Car il faut beaucoup de moyens pour vivre à Paname.

Richard 03/12/2006 12:09

C'est prévu!Avec l'arrivée du second bébé, nous allons déménager et les prix à Paris sont totalement déments. Lorsque je vois en plus ce que la municipalité est en train de faire de la ville ...Richard

hautot martine 02/12/2006 19:08

Parisien et automobiliste
Deux malheurs à la fois
Quelle vie impossible !

Martine

Richard 03/12/2006 12:14

Impossible tout de même pas! On va dire: plus compliquée ;-)Mais il est vrai que l'automobiliste, pour faire preuve de sens civique devrait:- laisser sa voiture au garage- mais continuer à acheter du carburant pour ne pas faire perdre d'emplois à l'industrie pétrochimique et surtout ne pas priver l'Etat d'impôts rondelets (la fameuse taxe intérieure sur les produits pétroliers)- de temps en temps, sortir quand même, se garer et soutenir financièrement sa ville (parcmètres), voire faire un léger excès de vitesse bénin pour aider les policiers servant les radars à atteindre leurs objectifs en matière de contravention- et surtout continuer d'acheter des voitures, si possible neuves et bien entendu françaises, afin de soutenir l'emploi défaillant dans l'industrie automobile.Ubu pas mort ...Richard

eric 02/12/2006 00:24

Bon défoulement et ça donne des senryûs rageurs bienvenus.
De la sorte, j'apprends ici, à Charleroi, que la vie parisienne n'est pas ce qu'on en rêve de l'extérieur. Illustration de la politique de Delanoë, dont je n'aime pas l'air de faux sage. Et le nouvel ordre écologique! Ma femme a dû se rendre à Bruxelles le "dimanche sans voiture" et elle m'a rapporté (de même que des sujets du jt de ce jour-là)la circulation de chauffard de certains conducteurs de deux roues...

Richard 03/12/2006 12:17

Pour que ça passe au JT il fallait que ce soit gratiné!Ici rien de tout cela. Les chauffards sont toujours les automobilistes. On ne parle jamais des scooters, ni des vélos, ni des piétons qui font aussi un peu n'importe quoi. Il s'est même trouvé un conseiller municipal parisien pour proposer une tolérance pour les vélos empruntant les sens interdits!Sans commentaires, je ne vais pas m'énerver un dimanche ...Richard