Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
3 août 2006 4 03 /08 /août /2006 14:57
Johnny Depp et Keith RichardsLe second volet de Pirates des Caraïbes vient de sortir. J'irai sans doute le voir, ayant passé un bon moment avec le premier. Chose amusante, il sort en France peu de temps après le concert des Rolling Stones  au stade de France. Or, il est de notoriété publique que Johnny Depp s'est énormément inspiré du look du mythique guitariste des Stones, Keith Richards en personne, pour camper le personnage de Jack Sparrow. Bien loin des pirates rasés de près auxquels Hollywood nous avait habitués, Depp a imposé un flibustier haut en couleurs, aux yeux soulignés de khôl et sans doute moins "propre sur lui" mais bien plus proche de la réalité historique! Depp aurait même souhaité que Keith Richards fasse une apparition dans le film, mais le planning du guitariste ne l'a pas permis. Il est probable, vu son parcours assez tumultueux, que l'idée ne déplaise pas à Richards, puisqu'il devrait figurer dans le troisième volet de Pirates des Caraïbes dans le rôle du père de Johnny Depp/Jack Sparrow!

En dépit de son apparence actuelle de vieux boucanier décati, rançon des excès multiples de sa vie de rocker de grand chemin, Keith Richards est un artiste, doublé d'un personnage intelligent. Il faut dire que comme la majorité des grands rockers anglais (John Lennon, Eric Clapton ...), Keith Richards est passé par une Art School. Bien  que ce type d'école ait pu faire un peu figure de voie de garage  ou de refuge pour les cancres dans les années cinquante/soixante, et que Keith ait sans doute fait plus d'efforts pour se rapprocher du radiateur que pour suivre les cours, l'ambiance artistique et la formation de ces établissements ont sans doute donné aux rockers locaux une ouverture d'esprit et une culture qui, pour moi, font la différence avec le rock américain, plus monolithique. C'est sans doute l'une des raisons qui ont fait de certains groupes anglais les plus grands et les plus mythiques. Mais je m'égare ...

Que vient faire Keith Richards sur un site pratiquement dédié au haïku?  Eh bien la sortie du film et la prochaine participation de Keith au troisième volet m'ont rappelé une interview dans laquelle le guitariste exprime des idées qui me paraissent intéressantes.

De mémoire, Keith disait en substance que les meilleures chansons ne se composent pas. Elles "pré-existent" en quelque sorte, et les musiciens les plus sensibles (d'aucuns diraient les plus doués) ne font que les "attraper".  Une idée très intéressante, qui rapellera au choix les muses classiques ou "le ciel antérieur où fleurit la beauté" de Mallarmé.

Plus encore, selon Keith, ces "cadeaux du ciel" sont animées d'une vie propre, d'une certaine autonomie. Je cite car je me souviens très précisément des termes :

A bien des égards, elles [les chansons] sont comme des enfants. Elles grandissent et vous disent "je veux ceci", puis "maintenant, je veux aller là".


J'ai souvent eu l'étrange sensation devant une oeuvre d'art que tout tombe si idéalement en place que la perfection en paraît surhumaine. Cela peut être la beauté de la mélodie, l'alliance de mots imparable où la composition et la palette d'un tableau.

A mon petit niveau de création, il m'est arrivé de même qu'un haïku paraisse se composer pratiquement tout seul. Je le retravaillais, essayais diverses variantes et améliorations avant de revenir finalement au premier jet. Une impression très curieuse et pourtant très gratifiante.

A d'autres occasions, je commençais un haïku avec une idée assez précise de ce que je voulais obtenir, mais le petit tercet "voulait" aller dans une autre direction, et je finissais par obtenir quelque chose de différent, que je conservais finalement avec la curieuse impression d'avoir perdu la direction des opérations au profit d'une évolution qui m'avait échappée.

Se pourrait-il que nos meilleures créations arrivent lorsque nous ne les cherchons pas, et que nous relâchons l'agitation du mental pour ouvrir totalement notre perception et devenir des "antennes" captant la beauté? Et que, poursuivant ce relâchement, nos créations évoluent par elles-même pour se réaliser pleinement en dehors de notre volonté? Un sacré coup pour l'égo de l'artiste créateur!

Ceci paraîtra sans doute un peu "mystique", mais je partage assez la position de Keith Richards. Les plus belles choses nous arrivent comme des cadeaux de la vie, pour peu qu'on soit disposé à les accepter avec simplicité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel à franquevaux 04/08/2006 06:52

Ils volent à tes pieds, astres chassés des nues, exilés du ciel d'or ou fleurit ta beauté...
Sur la mémoire, un vers d'un poème mis en musique par Gabriel Fauré, l'auteur ? , mais petit choc avec Stéphane Mallarmé. Félicitations !

Richard 04/08/2006 22:27

Bonjour et bienvenue ici. Merci de votre visite et de votre commentaire.Je suis allé chez vous. Très intéressant, je vais lire attentivement vos textes.A bientôt,Richard