Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
11 juillet 2006 2 11 /07 /juillet /2006 19:01
J'aimerais revenir sur la finale malheureuse de la Coupe du monde de football. Malheureuse, parce que la fête fut irrémédiablement gâchée par l'altercation Materazzi-Zidane qui amena l'expulsion (justifiée) de l'Artiste. La belle sortie annoncée s'est transformée en cette terrible image d'un joueur à l'immense talent qui passe (littéralement) à côté de son rêve, la belle coupe d'or, et rentre au vestiaire pour la dernière fois.

J'aime bien voir un beau match de football. Moi qui étais si mauvais à ce jeu étant gosse, je suis admiratif devant ces dribbleurs de génie dans les pieds desquels le ballon semble collé.  Comme un serpent charmé qui ondule devant le joueur de flûte et ne peut échapper à son emprise, le ballon roule, part d'un côté et de l'autre et ne file que lorsque l'artiste en a décidé ainsi, vers un partenaire ou vers la lucarne adverse. Et que dire de ces combinaisons à plusieurs où les joueurs se trouvent comme par magie et remontent le terrain comme en se jouant avant de loger le ballon au fond des filets? Comme un gamin, je regarde tout cela avec le même sourire fasciné.

Pourquoi faut-il que ce jeu devenu universel suscite alors autant de violence, que ce soit sur les terrains ou dans les tribunes?

Comme beaucoup, j'ai été glacé par les images diffusées dimanche soir, lorsque j'ai vu le Magicien se faire sorcier, l'Ange chuter dans l'abîme.  Bien sûr, son adversaire n'est sans doute pas blanc comme neige, et la procédure disciplinaire décidée par la Fédération Internationale de Football à l'encontre de Zidane forcera sans doute Materazzi à préciser les termes de son agression verbale. Et on revient au pouvoir des mots. Certains sont aussi forts et dévastateurs que des coups de couteaux. Encore une fois, le manque de respect est à l'origine de cet incident déplorable qui a gâché la fête et laisse dans la bouche un goût de cendres.

Quant à Zidane, l'incident aura montré à ceux qui le statufiaient de son vivant ou en faisait un demi-dieu qu'il est ... un homme, tout simplement. Ni saint, ni héros, ni martyr, mais un homme, avec ses forces et ses faiblesses, ses moments de lumière:

la coupe du monde
à bout de bras - au-dessous
un sourire d'enfant

et sa part  d'ombre:

sur un coup de tête
l'ange bleu replie ses ailes
redevient un homme

Il faudrait s'en souvenir avant de le juger à la hâte comme on le lit ou l'entend un peu partout en ce moment. Dans quelques jours, l'intéressé nous en dira plus en conférence de presse. Nul doute qu'il saura faire face à ses responsabilités sans se dérober, en homme honorable.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Burlington 12/07/2006 18:50

Dire qu'il a fallut que deux mecs se foutent sur la gueule pour que, comme beaucoup d'autres, tu parles de foot...

Richard 12/07/2006 22:02

Non, non, j'en avais parlé très brièvement il y a environ deux semaines.Ce qui s'est passé dimanche soir m'a touché, j'en parle donc parce que le personnage concerné ne mérite à mon sens ni l'excès d'idolâtrie dont il a fait l'objet -et qui devait bien l'embarasser- ni l'excès d'indignité dont on le frappe maintenant. Selon les préceptes inculqués par mon père, je lui laisse donc le bénéfice du doute. Amicalement,Richard