Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 11:05
Ne confondez pas connaissance avec sagesse.
Vous ne tromperez que vous-même.
Etre un perroquet bien informé est facile, cela peut même vous donner la sensation de savoir mais en fait cela ne vous mettra que des bâtons dans les roues de la sagesse.

Etre sage c'est accepter de ne pas savoir, être sage c'est parler avec des mots qui viennent uniquement de notre propre expérience

Dharma

C'est la raison pour laquelle j'aime le haïku. On peut toujours accumuler des connaissances livresques à son sujet, on n'atteindra jamais la lumineuse simplicité d'un Bashô, la puissance descriptive d'un Buson ou la sérénité d'un Ryôkan si l'on ne met dans ses tercets que de la technique.

Il faut obligatoirement partir de son vécu, même si l'on mélange plusieurs expériences, même si l'on mêle au vécu un peu de rêve. Sinon, on restera un faiseur, peut-être habile, mais on ne sera jamais un haïjin.

Le haïku, c'est ce qui arrive ici et maintenant, disait Bashô. Difficile d'être plus clair. Si l'on écoute attentivement le silence qui suit la lecture d'un haïku, on doit entendre battre le coeur de son auteur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude 27/03/2006 16:52

Les mélomanes et les poètes (ce sont peut-être les mêmes )savent bien que la minute qui suit  un morceau de Mozart appartient encore à Mozart, et c'est un des plus beaux silences.
Montaigne nous avait déja prévenu : une tête bien faîte vaut mieux qu'une tête bien pleine. Et cela est la résultante de toutes nos expériences. Comme quoi d'un bout de la planète à l'autre la sagesse et le rêve sont parties intégrantes de la condition humaine quelque soit la façon dont elles sont traduites par des mots!

Yamasemi 02/07/2008 17:28


La sagesse de mon Père ...


Marcel 25/03/2006 14:00

Bonjour Richard.
Je vois que tu découvres les vertus du silence, lequel conduit à la sagesse...
Tout à fait d'accord avec ta position.
Marcel
 

Yamasemi 02/07/2008 17:28


Merci MArcel :-)