Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
18 mars 2006 6 18 /03 /mars /2006 18:57
Malgré les controverses dont il a été et est toujours l'objet, j'aime les propos du gourou indien Rajneesh qui avait  pris le nom d'Osho. Ceci par exemple :

Un homme libre n'appartient qu'à lui-même et à personne d'autre.
Un homme libre est simplement une énergie sans nom, sans forme, sans race,
sans nation.


J'aime cette idée de l'homme libre en tant que pure énergie, dégagé de toute contingence. Il m'est souvent arrivé de méditer sur les conséquences des actes de tel ou tel personnage célèbre (quel que soit le domaine dans lequel il a exercé et quelle que soit l'époque). En effet, pour imprimer une marque aussi importante qu'un Vinci, un Pasteur, une Curie ou même (hélas!) un dictateur, il faut que l'être humain, au-delà de son corps, soit énergie, parfois très importante. Qu'elle soit bien ou mal employée est un autre débat, dans laquelle je ne m'engagerai pas ...
 
Le rapport avec le haïku semble ténu. Si ténu que j'ai mis plusieurs heures à compléter ce billet qui semblerait bien éloigné de mon thème favori. En fait, je pense que toute action est une émanation de cette énergie qui nous anime. Quoi que l'on fasse, cette énergie laisse une trace sur le monde, bonne ou mauvaise, fugace ou durable. Paradoxalement, les choses les plus évanescentes en apparence peuvent receler une énergie insoupçonnée comme, au hasard, les si petits haïkus. Etant les témoins d'un instant précieux -donc d'une émotion ressentie- et le résultat d'un choix patient des mots, de ce qui est dit et surtout de ce qui est suggéré, ils concentrent tous les efforts de leur auteur. Dès lors, ils constituent une sorte d'essence émotionnelle particulièrement riche. C'est peut-être ce qui fait leur puissance et leur universalité. Ils sont, comme l'homme libre d'Osho, des moments de liberté ressentis et transmis par le haïjin, d'une manière aussi pure que possible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires