Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 21:13
La grande vague au large de Kanagawa - HokusaïC'était le dernier jour pour visiter l'exposition que le musée Guimet consacrait au grand maître Katsushika Hokusaï.

De par sa longévité exceptionnelle (90 ans!), la variété, la qualité et l'abondance de sa production, Hokusaï est incontournable lorqu'on parle d'estampes japonaises. Même si d'autres maîtres tels qu'Hiroshige ou Utamaro ont popularisé l'estampe japonaise en Occident, Hokusaï reste pour moi le plus grand.

Aussi à l'aise en monochrome qu'en polychrome, il a abordé avec un égal bonheur tous les styles et tous les sujets: paysages, scènes de genre, nature, érotisme.
De lui, on connaît surtout sa série d'estampes "Trente-six vues du mont Fuji", dont fait partie la fameuse grande vague au large de Kanagawa représentée ci-dessus.

On a tout écrit sur cette vague, on continue encore aujourd'hui à en décrypter le symbolisme, certains pensent même y voir l'inspiration du logo Quicksilver! Je l'avais tellement vue en reproduction, il me fallait absolument voir l'original.

Effectivement, le niveau de détails, la profondeur du paysage, les couleurs, l'écume qui retombe en fines gouttelettes, tout y est éclatant de vie. On sent presque les embruns vous fouetter la figure.

L'exposition tout entière méritait bien les quarante-cinq minutes d'attente sur le trottoir tant elle était riche et rendait justice à celui qu'Edmond de Goncourt appelait "l'affolé de son art", sous-titre de l'exposition. Je n'aime pas beaucoup cette formule, un peu trop dramatique à mon goût.  Hokusaï affirmait avoir commencé à comprendre la nature profonde des choses à soixante-treize ans et espérait atteindre la perfection à cent dix ans. Lorqu'on voit ce qu'il a fini par peindre à quatre-vingt dix, on se dit qu'il s'agissait d'un artiste non pas affolé, mais habité par son art.

Une très belle exposition, où je regrette seulement une présentation légèrement austère et une muséographie un peu vieillotte. Le vieux maître, si novateur en son temps puisqu'il intégra à l'estampe japonaise la perspective et le point de fuite des Occidentaux, sans parler de pigments tels que le bleu de Prusse, méritait mieux.

De même, le public était insufisamment canalisé, notamment dans la salle présentant les fameuse vues du mont Fuji, d'où un interminable embouteillage devant les oeuvres les plus célèbres.

expo Hokusaï -
devant la Vague un dos nu
couvert de fleurs de cerisiers

Après l'exposition, Florian (3 ans et demi) voulût voir la tour Eiffel.
Il fallait voir le petit bonhomme le nez en l'air sous l'emblême de Paris! Après avoir été tout sages au musée, il était normal que les petits se défoulent un peu dans le parc voisin.

fin d'après-midi -
mes enfants donnent la chasse
aux pigeons du parc

mes enfants jouent
dans le jardin en pente douce -
la quarantaine

Partager cet article

Repost0

commentaires

keisakou 06/08/2008 09:34

Sur le thème de la vague ,je te recommande d'aller faire un tour sur le site de mimik:
http://mimiclektic.canalblog.com
à la date du 15 juillet :tu y verras notamment un dessin de Victor hugo ,appelé ma destinée ,qui présente ,la même fougue.
L'un connaissait -il l'autre ?
Amitiés ,
Martine

Yamasemi 10/08/2008 10:35



Bonjour Martine,

je viens d'aller voir, c'est effectivment troublant. Peut-etre Hugo connaissait-il cette estampe en effet.

Amitiés,



anna 05/08/2008 17:11

au large de kanagawa
le sort des pêcheurs
se dilue dans l'encre

Yamasemi 06/08/2008 00:14



Merci Anna pour cette belle relance.


En effet,on regarde souvent la vague sans prêter attention au bateau qu'ele menace d'engloutir!


Amitiés,
Richard



Apple 05/08/2008 14:12

Bonjour ,

J'aime beaucoup ton blog si poétique et la photo du tableau est magnifique !

Bonne continuation !

Yamasemi 06/08/2008 00:15


Merci du compliment, ici et sur ton blog sur lequel je suis allé faire un tour.

A bientot!