Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
15 mars 2006 3 15 /03 /mars /2006 09:00
The haiku Box - Lonnie Hull DuPont - éd.JourneyEn flânant à la librairie Junku à Paris, je suis tombé sur The Haiku Box, un coffret en Anglais par Lonnie Hull DuPont aux éditions Journey.

Vous l'aurez deviné : c'est un kit pour écrire des haïkus. A priori, le genre de chose à fuir, presque aussi vite que les haïku-trons.

La fameuse boîte à outils contient un livre de soixante pages intitulé Footprints in the snow exposant les principes de base, cinquante petites cartes comportant chacune un mot "choisi soigneusement" nous dit-on, un petit sac beige pour mélanger et tirer au sort lesdites cartes et enfin un carnet vierge A new view of the moon pour y consigner vos créations.

La curiosité étant ce qu'elle est, j'ai quand même acquis l'objet, me disant au pire que ce serait un exercice stimulant de tirer un mot au sort et de bâtir un haïku autour. Après tout, certains concours de haïkus imposent un thème ou une liste de mots à inclure obligatoirement dans les poèmes candidats alors ...

Première constatation, la réalisation est soignée, y compris celle des fameuses cartes et du "sac à malices".

Seconde constatation : le livre d'initiation constitue une excellente surprise. En soixante pages, on trouve l'essentiel pour bien démarrer. Les esprits chagrins ou les fanatiques du haïku dit "libre" déploreront l'accent mis sur la forme traditionnelle en 5-7-5, mais comme le dit l'auteur, avant de s'éloigner de cette forme, un peu de discipline ne nuit pas si l'on veut éviter de faire n'importe quoi. Elle n'exclut pas, une fois cette discipline acquise, de s'en éloigner ensuite, au moins saura-t-on pourquoi on le fait.

J'ai tout particulièrement apprécié l'accent mis sur la dimension spirituelle de l'écriture. Pour Lonnie Hull DuPont, composer des haïkus relève clairement d'une démarche de recherche et de réalisation de son être profond. Les premières lignes du livre donnent tout de suite le ton :

Nous sommes tous des chercheurs. Chacun de nous doit trouver sa propre méthode de recherche. Beaucoup s'embarquent d'une manière ou d'une autre dans un itinéraire spirituel et, tout au long de ce chemin, nous trouvons ce qui peut nous aider à approfondir notre démarche, mettre en pratique ce en quoi nous croyons et vivre l'instant présent (traduction de votre serviteur)

Intéressant n'est-ce pas? Moi qui craignait le recueil de recettes de cuisine, j'avoue m'être totalement trompé. Le livre continue en parlant de l'écriture du haïku comme de l'un des nombreux moyens de démarrer ou approfondir une pratique spirituelle en raison de ses caractéristiques : brièveté, accent sur un moment, précision du choix des termes, proximité de la nature. Les liens avec le Zen sont aussi abordés, ce qui agacera ceux qui ne veulent pas en entendre parler.

Un passage particulièrement intéressant concerne la recherche de ce que l'auteur nomme le "moment haïku", ce fameux instant déclencheur du désir d'écriture. Celui qui vous paraît mériter qu'on le fixe et le transmette dans ce minuscule poème. Elle rappelle à cet égard la pratique japonaise du "poème de mort", l'équivalent des "derniers mots" en occident. Le dernier poème d'un haïjin est en effet celui du moment suprême, celui où le poète va quitter ce que les bouddhistes appellent "ce monde flottant" (traduire monde d'illusions, monde d'impermanence). Loin d'être une fascination morbide, ce goût des Japonais pour ces poèmes témoigne d'un profond respect pour l'être qui va partir et "voit" déjà l'autre monde tout en disant adieu à celui-ci, souvent avec une clairvoyance et un sens de l'essentiel aiguisés par les circonstances. J'ai déjà donné des exemples de tels poèmes dans les billets consacrés aux Maîtres, et il faut avouer que ces haïkus sont souvent magnifiques et poignants.

Les deux derniers chapitres sont consacrés à la pratique, avec notamment des exercices visant à utiliser les fameuses cartes. Là encore, on aurait pu craindre les recettes de cuisine simplistes. En fait, les exercices proposés sont assez stimulants, par exemple choisir un animal pour la première ligne du haïku, des conditions météorologiques pour la seconde et piocher une carte pour la troisième, ou bien choisir un mot au hasard dans les derniers haïkus écrits et les compléter par une carte. Ecrire un nouveau haïku basé sur ces mots.

Conclusion : une très bonne surprise, je ne regrette pas l'achat de ce coffret. Au passage, mention spéciale à la librairie Junku, très bien achalandée. On y trouve notamment un bon choix d'ouvrages des éditions Moundarren, une référence en matière de poésie orientale, tant par la qualité des traductions que par celle des reliures. Le service est japonais, c'est à dire impeccable et d'une exquise politesse. En outre, pour ceux qui ne peuvent aller à Paris, leur site web est fort bien fait.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

cocole 16/03/2006 12:35

c'est fou ce que la curiosité fait faire!!

Richard 16/03/2006 14:04

Certes, en l'occurence j'ai eu raison d'y céder cette fois.Amicalement,Richard