Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 20:28
Manteau d'étoiles est né à la mi-novembre, et vous avez déjà été près de mille huit cents cinquante à lui rendre visite, consultant plus de huit  mille trois cents pages. A toutes et à tous, j'adresse mes remerciements et vous souhaite ainsi qu'à vos proches une excellente année 2006. J'espère que ce blog continuera à vous apporter un peu de poésie et de détente. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, ils me sont précieux et, surtout, me font très plaisir. Encore merci!

Pour nous, l'année a commencé tranquillement en famille. Comme le veut la tradition, nous avons échangé avec mes parents le gui porte bonheur. Ce gui, auquel les druides prêtaient des vertus protectrices, et que l'herboristerie et même la médecine moderne utilisent. Il aurait même des vertus contre le cancer. Amusant de voir comment les dernières avancées de la science confirment l'antique tradition celtique des druides cueillant le gui sur les chênes sacrés.

Et bien sûr, il y a le baiser sous le gui, à échanger lors du passage à la nouvelle année, coutume aujourd'hui un peu oubliée, autrefois lourde de sens.

sous le vert feuillage
j'ai embrassé ma mie
au gui l'an neuf


J'ai écrit cela en pensant à la poésie de Paul Fort, faites de mots simples et forts (sans jeu de mots) et qui a bercé mes années d'écolier (comme dirait l'un de mes collègues, "on voit bien que t'as quarante balais!"). Elu Prince des Poètes par ses pairs -il succéda à Paul Verlaine, excusez du peu- Paul Fort aimait cette langue un peu vieillie mais si belle des vieilles chansons de France. Avec sa gaieté, non dénuée d'espièglerie et son amour de la Nature, Paul Fort me paraît assez proche de l'esprit des haïjins, et je suis persuadé que Bashô et Ryôkan l'eussent  apprécié.

Un autre haïku de circonstance:

ivre de gui
la grive draine jase
au seuil de l'année


La grive draine, encore appelé grive du gui à cause de son net penchant pour la petite baie blanche, peut s'en gaver jusqu'à devenir saoûle. L'expression "saoûl comme une grive" n'est pas un vain mot, et rien n'est plus drôle que de la voir regagner sa demeure d'un vol hésitant et lourd, au ras du sol. Sa collègue, la grive musicienne, n'est pas en reste avec les raisins, mais je vous raconterai ça un jour d'automne.

A part ça, l'année a commencé à Paris avec du vent et de la pluie, mais cela n'est pas grave:

pluie et vent glacés
se retourner sous la couette
effleurer sa hanche


Encore une fois, bonne et heureuse année et n'oubliez pas: le bonheur est dans le pré...

Partager cet article

Repost0

commentaires