Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
15 décembre 2005 4 15 /12 /décembre /2005 09:32
Hier soir, Tracy Chapman terminait sa tournée européenne par un dernier concert au Zénith de Paris.
J'aime bien Tracy, la musique comme le personnage, que je trouve d'une intégrité rare sur la scène musicale. Elle n'a jamais dévié de sa ligne de conduite, préférant s'engager dans des causes humanitaires "parce qu'elles ratissent large" plutôt que dans des combats communautaires certes respectables mais plus restreints (la condition des femmes, des noirs etc.) Tout ce qui nuit à l'humain d'une manière générale la touche et elle en parle avec chaleur et simplicité.

Ma femme aime aussi Tracy Chapman. Je me souviens que lorsque notre histoire a commencé, elle se passait en boucle Telling Stories, qui venait de sortir. Un disque splendide, à mon sens le plus beau avec le premier, où Tracy parle notamment de notre manière de voir la réalité, nos rapports avec les choses et les gens, et la façon dont nous nous "racontons" des histoires en distordant cette réalité de la manière qui nous arrange le plus. D'où le nom de l'album et de la chanson-titre (les rocks critiques aiment bien écrire "le titre éponyme", ça fait chic ;-):

There is fiction in the space between
The lines on your page of memories
Write it down but it doesn't mean
You're not just telling stories
There is fiction in the space between
You and me

There is fiction in the space between
You and reality
You will do and say anything
To make your everyday life
Seem less mundane
There is fiction in the space between
You and me

Le texte intégral figure sur son site, très bien fait, et qui reflète tout à fait la générosité de son auteur (tous les textes et toutes les tablatures sont disponibles, si l'envie vous prend de gratter votre guitare).

Nous sommes donc allés au Zénith hier. Nous avions vu Tracy au Grand Rex lors de la précédente tournée et nous avions passé une excellente soirée. Malheureusement, j'ai été plutôt déçu hier. La voix est toujours aussi magnifique et poignante, la dame est toujours aussi communicative et chaleureuse, hélas le son était mauvais, avec notamment une batterie mixée trop en avant. La musique de Tracy Chapman est un subtil mélange folk-rock teinté de blues et de gospel, elle ne s'accomode pas bien d'un mixage "in your face".  Chose étrange, Tracy semblait aussi avoir perdu la moitié de l'élégant backing band de la tournée précédente. Trois personnes en scène seulement : Tracy, le batteur Quinn et le guitariste Joe Gore (qui passait de temps en temps aux claviers).  L'absence de basse laissait un gros trou dans le son global, que Tracy compensait en jouant plus souvent de la guitare électrique. Or, si elle se débrouille parfaitement à l'accoustique, où son jeu est fin  et mélodique, il faut bien reconnaître que l'électrique n'est pas son fort. On le vit bien avec une version punkoïde de  ... Telling stories, justement, qui n'avait rien de la subtilité de l'original. Du coup, Joe Gore, excellent sur disque et dans la tournée précédente, en était réduit à jouer les lignes de basse sur les cordes graves de sa guitare!

Bref, une soirée couci-couça, d'où émerge toujours cette voix superbe, peut-être un peu perdue dans  une salle de la taille du Zénith. Nous n'avons pu avoir de places pour les concerts précédents à l'Olympia, peut-être la musique de Tracy s'accomode-t-elle mieux de tels endroits, plus intimistes.

En rentrant, j'avais encore Telling stories en tête. Se raconter des histoires, c'est peut-être le plus beau moyen qu'ont trouvé les humains pour vivre avec une réalité qui les blesse trop souvent. Une belle histoire pour avoir moins mal et pour rêver, et faire rêver.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elodie 09/01/2006 20:09

j y etais aussi et vu comment j aime cette chanteuse je n ai pas ete decue mais c est juste quand tu dis que le son etais mauvais. malgré tout une voix tellement sublime qu on ne peut pas lui en vouloir
 

Richard 09/01/2006 21:09

Sa présence aussi! T.Chapman dégage une chaleur humaine peu commune. Et sa voix est en effet superbe.Merci de ta visite et de ton commentaire.Amicalement,Richard