Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 12:26
Le kôan est une phrase courte paradoxale ou apparemment absurde utilisée par l'école Rinzai du Zen comme objet de méditation pour déclencher l'éveil.

On le sait, il existe un débat entre ceux qui présentent le haïku comme la poésie du Zen et ceux qui pensent que le Zen n'a rien à voir là-dedans. Il s'agit d'une discussion sans fin, largement argumentée de part et d'autre et qui n'aura manifestement jamais de conclusion.

Voici toute fois ce que disait Bashô, le "père" du haïku à ses disciples :

Si vous avez un bâton, je vous le donnerai, si vous n'avez pas de bâton, je vous l'ôterai.

Un vrai kôan, et de quoi relancer l'éternel débat ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

mop 30/10/2007 11:09

Le propos de Bashô : oxymore ?
Bizarrement proche des techniques de la poésie... occidentale ?
Ou alors s'orienter vers l'implication logique ?
Encore faudrait-il choisir la logique...
cf. émission sur ARTE à propos du silence à la Chartreuse.
Tout ne serait-il pas dans tout ?

Yamasemi 31/10/2007 10:19

Hélas je n'ai pas vu l'émission dont tu parles.En principe, on ne devrait pas s'attacher avec logique à un koân. Et j'ai un peu de mal à voir Bashô faire juste de l'oxymore pour le plaisir.  Comme Bashô s'adressait à ses disciples, donc de "élèves haïjins", je tenterais cette interprétation : soyez vous-mêmes.Si vous avez un bâton (= si vous avez une qualité particulière), alors je vous le donne (= j'approuve son utilisation dans votre poésie, utilisez cette qualité qui vous est propre).Si vous n'avez pas de bâton (= si vous n'avez pas une certaine qualité), alors je vous l'ôte (= je vous dispense de travailler à acquérir cette qualité).En clair, soyez vous-même lorsque vous écrivez des haïkus, ne cherchez pas à forcer votre oeil, votre style, acceptez-vous tel que vous êtes et soyez à votre écoute. Ecrivez "innocemment", en somme.Qu'en penses-tu?Amitiés,Yamasemi

anna 29/10/2007 10:50

pour ou contre
Zen ou pas Zen

si vous débattez sur l'impossible, l'impossible viendra à vous ... mais qu'en ferez vous ?

anna

Yamasemi 29/10/2007 19:05

Bonne question ...Rien, bien sûr, juste m'accorder au cours des choses.Richard