Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 10:11
dans la fumée
    du café noir
        les seins blancs
            de la patronne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mohe 31/10/2007 14:00

Merci Richard, pour cette explication - j'avais bien lu Costa, mais je n'avais pas retenu ce détail que tu évoques. Ta définition short and sweet du senryû me sourit (si j'ose dire), mais j'avais toujours eu l'impression qu'une pointe d'humour, de sarcasme ou d'(auto)dérision devait aussi faire partie du portrait.

Yamasemi 31/10/2007 14:42

Tu as raison, le senryû est souvent satyrique, mais pas forcément. Il peut être érotique (voir l'anthologie parue chez Picquier et compoilée par J. Cholley) ou simplement sensuel comme les "sensuelryûs" d'André Cayrel (le néologisme est de moi, il a bien plu à André ;-)Amitiés,Yamasemi

Mohe 27/10/2007 20:53

Je le trouve intéressant, ce haïku (ou s'agirait-il de senryû ? ah, je ne suis toujours pas au clair là-dessus !). Mais je me demande pourquoi tu ne l'as pas écrit sur trois lignes :

dans la fumée
du café noir les seins blancs
de la patronne.

bon, je sais que les 3 lignes sont plutôt une convention occidentale. et tu as peut-être voulu expérimenter avec la forme. Mais peut-être aussi as-tu d'autres raisons ?

Yamasemi 28/10/2007 14:09

Bonjour Monika,c'est un senryû (pale de l'humain plus que de la nature).A propos de la présentation en 4 lignes : d'après Philippe Costa (Petit manuel pour écrire des haïkus), le senryû se présente comme on veut (1, 2, 3, 4 lignes).Dans le ca sprésent, je voulais insister sur le contraste entre la couleur du café et celle des seins de notre hotesse. Il s'agit d'un petit restaurant derrière le bureau. La patronne est ce qu'on appelle "une belle plante" et elle le sait. Elle s'habille en conséquence, sans toutefois exagérer. On va dire que c'est une sensualité saine, sans exagération. Tantôt un décolleté un peu profond, tantôt une jupe moulante, bref c'est agréable à l'oeil sans être trop provocant. D'où ce senryû.Amicalement,Richard