Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
22 novembre 2005 2 22 /11 /novembre /2005 16:51
Il y a un débat récurrent parmi les amateurs et auteurs de haïkus: les liens supposés entre haïku et Zen. Ce débat agite en ce moment de manière un peu vive l'une des listes de diffusion que je fréquente.

Il est vrai qu'un poème de dix-sept syllabes sur trois lignes, c'est petit, c'est sobre, c'est léger. Cela correspond assez à l'idée que l'on se fait généralement du Zen, cette pratique du détachement, voire du dénuement, et du retour à l'essentiel.

Le Zen est à la mode. On en parle beaucoup, il fait vendre. Lorsque compréhension superficielle et intérêt commercial s'allient, il ne faut pas s'étonner alors de voir haïkus et Zen associés plus souvent qu'à leur tour.

Le livre du Zen, Manuela Dunn Maschetti (Philippe Picquier éd.)
Ainsi, on trouve facilement un petit coffret  "Le livre du Zen" par Manuela Dunn Mascetti (éditions  Philippe Picquier) composé de trois jolis petits livres: Paroles, Sagesse du Zen, Kôans, Leçons du Zen et Haïku, Poésie du Zen.



Petit manuel pour écrire des haïkus, Philippe Costa (Philippe Picquier éd.)
A l'opposé, certains s'opposent radicalement à tout lien entre Zen et haïku. Dans son "Petit manuel pour écrire des haïkus" (même éditeur), Philippe Costa tire à boulets rouges sur ce qu'il qualifie de "japoniaiseries".

Alors? Zen ou pas le haïku? Réponse de Normand: ça dépend ... Ca dépend des auteurs, des écoles, ça dépend des haïkus pour un même auteur. Bref, il y a autant de diversité que dans la vie.


Les plus beaux contes Zen, suivis de l'art des haïkus, Henri Brunel (Calmann-Lévy éd.)J'ai déjà dit que j'avais des "tendances Zen".  Attention, je ne suis ni un pratiquant, ni un expert du Zen. Cependant, ayant lu quelques ouvrages sur la question, je dirais qu'il me parle, qu'il correspond assez à ma sensibilité. Je suis sympathiZen en quelque sorte. Du reste, j'ai commencé à tenter d'écrire des haïkus après la lecture de "Les plus beaux contes Zen, suivi de l'art des haïkus" de Henri Brunel (éditions Calmann-Lévy), et je suis assez d'accord avec le position de l'auteur quant aux rapports entre haïkus et Zen. Rien de systématique, juste un petit arôme plus ou moins prononcé.



Incontestablement, certains haïkus de Ryôkan par exemple - moine Zen lui-même- ont-ils  une saveur Zen. Ainsi celui-ci:

Le voleur m'a tout pris
sauf la lune
à ma fenêtre


Quelle jolie résignation devant le cambriolage et l'envol de choses qui, après tout, n'étaient pas essentielles...
En revanche, difficile à mon sens de voir du Zen dans la joyeuse gauloiserie de celui-ci, du même auteur:

Réparant le toit
mes boules d'or rabougries
le vent froid d'automne


De même, j'étais sans doute dans une humeur Zen avec mes moutons fondus dans la brume et mon impression d'union du Ciel, de la Terre et de l'Homme. En revanche, je ne l'étais sans doute pas en notant:

Aux premiers frimas -
zut! toutes les dix minutes
envie de pisser


Je me méfie de toute attitude systématique. Chacun, en fonction de son vécu, de sa culture et de sa sensibilité du moment, pourra écrire des haïkus comportant ou non une saveur Zen plus ou moins prononcée. L'important est de fixer avec sincérité le moment, puis de le laisser s'envoler vers les lecteurs. S'il s'en trouve ne serait-ce qu'un seul qui trouve du plaisir à sa lecture, c'est gagné. Pour moi, c'est tout ce qui compte.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Taïan Akita 29/12/2005 20:21

Je découvre avec bonheur ces références que je vais m'empresser d'explorer et vous conseille la lecture du très joli Neige de Maxence Fermine qui m'ouvrit l'univers du haïku.

Yamasemi 02/07/2008 17:31


Je l'ai lu, c'est en effet magnifique.