Choses à (a)voir

Liens malins

VNBjeparticipe01E


Changez pour Firefox!

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Référencé par MesBlogs.com

Guide Web - annuaire gratuit

présent sur bonWeb.com

Wikio - Top des blogs - Litterature

Ajouter à Mon Yahoo!

Référencement blog


Référencé par Blogtrafic


Boosterblog

Obtenez des aperçus gratuits à partir de Snap.com

Blog déposé sur Copyright-France.com

Devoticons

Pour faire un lien sur mon blog, choisissez une image!
 

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Manteau d'étoiles, l'haïku-blog de Richard

Recherche

Texte Libre

Ce blog est né d'un haïku. Le voici ...

couché sur l'herbe
dans mon manteau d'étoiles
j'ai dormi

A tout moment, vous pouvez revenir à la page d'accueil en cliquant sur la bannière ou sur l'image de droite. Si vous êtes perdus, vous trouverez aussi de l'aide ici. Bonne visite!

Archives

Manteau d'étoiles



Bienvenue sur le blog haïku de Richard (alias Yamasemi), principalement consacré au haïku et au senryû, un style de poème court venu du Japon.

Découvrez mon itinéraire dans l'écriture, une présentation des Maîtres du haïku et mes propres haïkus et senryûs au fil des jours. Vous trouverez plus d'informations sur ce blog dans la page d'aide.

Vous pouvez si vous le désirez réagir sur chaque article en utilisant le lien "Ajouter un commentaire" et, si vous avez apprécié votre visite, vous pouvez aussi recommander ce blog.
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 11:06
Quelqu'un a dit quelque part (je ne me souviens hélas plus qui ni où) que le haïku était ce qui empêchait le sillage de se refermer dans l'eau.

Vous trouverez sur les sites consacrés au haïku de multiples définitions plus ou moins précises, mais celle-ci me parle assez, car c'est ce que j'ai ressenti la première fois que j'ai lu ces petits poèmes.

On vit un moment, une situation. Pour une raison ou pour une autre, ce moment éveille quelque chose qui vous paraît digne d'être conservé et transmis. Ce moment fugace pourrait se perdre à jamais, et avec lui la sensation que vous avez éprouvée.

Pincement au coeur, petite sensation de déchirure, de perte. Vous aimeriez retenir cet instant déjà enfui. Le haïku vous le permet. Moment de paix ou au contraire de trouble intense, situation cocasse, tout est possible. C'est ce qu'il y a de merveilleux dans le haïku. Prenez celui-ci:

Dans le vieil étang
une grenouille saute
un "ploc" dans l'eau

C'est probablement l'un des plus fameux haïku d'un Maître dont on aura l'occasion de reparler: Bashô (1644-1695). Depuis le 17è siècle, cette grenouille anonyme n'arrête pas de sauter dans l'eau. C'est ça, le haïku.

A mon tour, humblement, de tenter de suivre les traces des Maîtres:

Rouge de froid, vite
elle se glisse chez moi
la feuille d'érable

La route est longue, mais je suis un bon marcheur ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Taïan Akita 25/12/2005 22:22

J'aime beaucoup celui-ci. Amicalement.

Yamasemi 09/07/2008 16:10


Merci Taïan!
Amitiés.